Le jour de ton adieu

Le jour où tu as quitté la terre des hommes

Emportant avec toi notre espoir et ta flamme

Le téléphone vibrait et sonnait sans arrêt

Comme si sur ma tête tombait un couperet

Mes oreilles ne cessaient de recevoir ces paroles :

As-tu appris le chant du hibou de la triste nouvelle?

Comme un présage déjà annoncé sur ton lit de mort

Tu nous dictais ton testament d’adieu et de départ

Ô mon frère de la jeunesse du quartier

Je te revois encore sur le balcon paternel

Mangeant la banane et les cacahuètes grillés

Que nous affectionnions comme bon régal

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , ,

3 Réponses to “Le jour de ton adieu”

  1. Gyslaine LE GAL Says:

    Beau triste et émouvant

  2. Bouesso Says:

    Merci Gys !

  3. Bouesso Says:

    Hommage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :