La corneille espiègle

 

 

Prudente comme la belle corneille du balcon

Qui ne fait pas confiance à la sainte raison

De celui qui la nourrit malgré ses bonnes intentions

Durant des années et tous les cycles de saisons

 

La corneille préfère se reposer sans peur sur la branche

Qui l’accueille gentiment entre les bras de ses manches

Durant l’automne et les frilosités rudes de l’hiver

Quand fuient les palmipèdes qui se mettent au vert

 

Alerte, agile, rusée et espiègle, ma chère corneille

Revient toujours vers la mangeoire des victuailles

Où de son bec, elle peut attraper sa bonne pitance

Prise entre les pinces de son bec en partance.

 

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :