Congo-France/Sommet de Paris : Denis Sassou N’Guesso multiplie les audiences

En marge du sommet de Paris, le chef de l’État congolais a reçu des personnalités politiques et du monde économique.

Série des audiences du Chef de l'Etat Denis Sassou N'Guesso en marge du sommet de Paris du 18 mai 2021

Photo : Série des audiences du chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, en marge du sommet de Paris du 18 mai 2021 Crédit photo : Roland Mbongo / Presse présidentielle

Mercredi 19 mai, au lendemain du sommet sur le financement des économies africaines qui s’est déroulé le 18 mai à Paris, le président Denis Sassou N’Guesso a commencé ses audiences en recevant son homologue togolais, Faure Gnassigbé.

Les deux hommes se rencontraient pour la seconde fois, en peu de temps, dans le cadre de consultations régulières sur les questions d’intérêt commun entre le Congo et le Togo, y compris les sujets d’actualité africaine.

Cette fréquence de rencontres, au haut niveau, dénote de la bonne tenue des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Audrey Azoulay, directrice de l’Unesco, a été ensuite reçue. Par cette entrevue, la directrice de l’institution onusienne, en campagne pour sa réélection, est venue solliciter auprès du président Denis Sassou N’Guesso l’obtention du soutien du groupe africain à l’Unesco, en sachant que le Congo intégrerait son conseil, cette année.

A l’issue de cette consultation, cette dernière a évoqué la série de projets envisagés comme possibles à réaliser au Congo.

Ensuite, le chef de l’État a reçu Rachida Dati, maire du septième arrondissement de Paris, personnalité connue des Congolais. Elle a soutenu la création des écoles d’excellence au Congo. A l’issue de l’audience, elle a exprimé sa volonté de s’impliquer dans le rayonnement de la jeunesse congolaise.

A l’issue de son entretien avec le chef de l’État congolais, Cyrille Bolloré, président du groupeéponyme a confié à la presse la ferme volonté de son groupe de continuer l’extension du port de Pointe-Noire en eau profonde et de placer ce complexe portuaire au rang du plus grand en Afrique.

Dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Congo et la France, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française est venu à la rencontre de président Denis Sassou N’Guesso.

Pour clore ce ballet diplomatique, politique et économique, Moussa Faaki Mahamat, président de la Commission de l’Union Africaine est venu s’enquérir également sur l’actualité des dossiers du moment à repasser en revue avec le président congolais.

Rappelons que le 18 mai, en fin de journée, Patrick Pouyané a été reçu. Le président du groupe Total a exprimé le souhait de son groupe de conserver sa position de leader des investisseurs au Congo.

Avec Adiac-Congo par Marie Alfred Ngoma

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :