Congo: La jeunesse du PCT face à sa responsabilité politique

Le congrès constitutif de la nouvelle organisation unique de la jeunesse du Parti Congolais du Travail (PCT) a été ouvert le 24 mai 2013 à Brazzaville, par le secrétaire général de ce parti, Pierre Ngolo. Ce congrès qui met définitivement fin à la page de l’Union de la jeunesse socialiste congolaise (UJSC) et du Comité d’action pour la défense de la démocratie-Mouvement de la jeunesse (CADD-MJ), a pour mission de donner naissance à une organisation unique, efficace dans la défense des intérêts des jeunes, de la consolidation des idéaux du parti et de l’émergence du Congo d’ici à l’2025.


La jeunesse du PCT face à sa responsabilité politique
Quelque 1500 délégués venus des différents départements du pays et de l’Europe prennent part aux assises. Il s’agit des jeunes dont l’âge varie entre 15 et 35 ans, de nationalité congolaise, jouissant de tous leurs droits civiques et faisant preuve d’engagement politique.Le secrétaire général chargé de la jeunesse au niveau du PCT, également président de la commission préparatoire et d’organisation de ce congrès, Fernand Sabaye, a rappelé que la nouvelle organisation de jeunesse du PCT qui sera créée à l’issue du congrès aura pour missions d’encadrer, de former et de mobiliser l’ensemble des sympathisants et militants du parti, en vue de permettre aux jeunes de prendre, eux-mêmes, en main leur avenir.

Autrement dit, cette organisation est un cadre d’expression qui permettra aux jeunes de réfléchir sur leur devenir, de traduire, d’analyser et de proposer des politiques d’amélioration de leurs conditions spécifiques. C’est pourquoi, elle aura en son sein des unions catégorielles comme la jeunesse estudiantine, la jeunesse rurale, etc., en vue d’une meilleure prise en charge de l’action de la jeunesse.

Pierre Ngolo a insisté que «cette organisation politique est constituée des jeunes, rien que des jeunes de 15 à 35 ans, voués à être le porte-parole de la jeunesse, de ses attentes, de ses impatiences, tout comme de ses exigences à l’égard de la société et auprès des pouvoirs publics. Inflexible, toujours inflexible face à toutes les manœuvres de la compromission tendant à aliéner les intérêts des jeunes. Elle participera à la bataille des idées politiques en tant que force de propositions garantissant au gouvernement l’appui requis pour autant d’un pouvoir de gauche, social-démocratie en l’occurrence, ne peut produire et réaliser des politiques véritablement progressistes qu’avec le soutien et la mobilisation des forces sociales populaires».

Cette organisation unique de la jeunesse du PCT doit être en phase avec les impératifs du nouvel environnement. Les congressistes plancheront sur son règlement intérieur, ses statuts, sa plate-forme politique, son programme et le document sur l’état des lieux des grandes questions de la jeunesse congolaise.

Pierre Ngolo a dit que le parti attendait d’eux l’audace, le sens de la responsabilité, le souci de l’intérêt général, l’adhésion aux principes démocratiques et au dialogue vertueux. «Le parti compte énormément sur vous. Le président du Comité central attend avec un intérêt particulier les conclusions de vos assises. Elevez-vous au niveau de votre mission historique d’enfantement de l’appareil de l’espoir», a-t-il lancé, avant d’ouvrir les travaux qui prendront fin demain 26 mai.

Congo-site.com par Gaspard Lenckonov

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :