Coronavirus : l’OMS porte la menace internationale à «très élevée»

Des femmes portant des masques quittent l'hôpital de Creil, jeudi.

Des femmes portant des masques quittent l’hôpital de Creil, jeudi. Yves Herman/REUTERS

Plus de 2000 cas de Covid-19 sont désormais recensés en Corée du Sud et un premier cas a été détecté en Afrique subsaharienne, dans l’État de Lagos, au Nigeria.

Une partie de l’Hôtel de police de Toulouse placé sous confinement

Un homme interpellé dans le quartier Bagatelle, à Toulouse, a semé la panique au commissariat central de la ville. Cet individu, interpellé par une unité de la BST, présente plusieurs symptômes inquiétants : il tousse et souffre de fièvre, selon une source policière au Figaro, confirmant une information de La Dépêche du Midi. Il revient d’un séjour en Italie, pays européen le plus touché par l’épidémie de Covid-19.

Une équipe du Samu s’est rendu sur place pour «évaluer» ce suspect. En attendant les résultats des tests, une partie du commissariat central est placé sous confinement. Les policiers ayant été en contact avec lui sont dans l’obligation de porter un masque.

Par Yohan Blavignat

Un sixième pays touché aujourd’hui : l’Islande annonce son premier cas

Les autorités islandaises ont déclaré qu’il s’agissait d’un homme de retour d’Italie mais ayant séjourné « hors d’une zone à risque ». Ce quadragénaire originaire d’Islande, « n’est pas gravement malade mais présente des symptômes typiques de la maladie Covid-19 », a indiqué le département de la protection civile dans un communiqué.

Avant dans la journée, la Nouvelle-Zélande, le Mexique, la Biélorussie, le Nigéria et la Lituanie avaient annoncé leur premier cas.

«Aujourd’hui, il n’y a rien d’annulé», dit Bernard Laporte, patron du rugby français

Le président de la Fédération française de rugby n’et pas inquiet face au coronavirus. « Nous sommes en relation directe avec le ministère des Sports. C’est le ministère des Sports qui nous informe. L’Etat joue vraiment son rôle: il y a une conférence de presse tous les jours, on est ravis de ça parce que tout le monde s’inquiète. On suit les instructions et jusqu’à présent, tout se passe bien », a expliqué Bernard Laporte. « Les consignes, c’est de ne pas s’affoler. Ils nous donneront dans la plus grande transparence les infos à prendre mais aujourd’hui, il n’y a rien d’annulé. C’est surtout ‘ne nous affolons pas’. Nous sommes prévoyants, méfiants », a-t-il ajouté.
L’OMS porte la menace internationale à «très élevée»

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’annoncer qu’elle portait à « très élevé » le niveau de la menace liée au nouveau coronavirus. « Nous avons maintenant augmenté notre évaluation du risque de propagation et du risque d’impact du Covid-19 à un niveau très élevé au niveau mondial », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse.
Un premier cas confirmé en Normandie

Citée par plusieurs médias, l’Agence régionale de santé de Normandie a confirmé jeudi soir un premier cas dans la région. Selon Ouest-France, il s’agirait d’un professionnel de santé au CHU de Rouen. Celui-ci aurait séjourné en «Allemagne, à Munich, du mardi 18 au samedi 22 février». Ne nécessitant pas d’hospitalisation, il serait resté confiné chez lui.

Contactée par Le Figaro, l’ARS Normandie n’a pas souhaité confirmé l’information, affirmant que c’était le ministère de la Santé qui communiquait à ce sujet.

Le patient hospitalisé à Brest dans un «état stable», selon l’ARS

Le patient de 72 ans infecté par le coronavirus et pris en charge en réanimation médicale au CHRU de Brest est dans un « état stable », a indiqué l’Agence régionale de Santé (ARS) de Bretagne. Cet homme qui a séjourné en Egypte a été « diagnostiqué (jeudi) après-midi » et « est hospitalisé au CHRU de Brest depuis (mercredi) », a déclaré Stéphane Mulliez, directeur général de l’ARS, lors d’une conférence de presse.

L’ARS a précisé que l’épouse de ce patient, qui a voyagé avec lui, est également prise en charge au CHRU de Brest. Le service des maladies infectieuses doit « procéder au diagnostic de cette personne par rapport au CoVid-19 », a précisé le directeur général de l’ARS.

Décès du premier britannique sur le paquebot Diamond Princess

À bord du Diamond Princess, paquebot placé en quarantaine au Japon, un Britannique est décédé des suites du coronavirus, ont rapporté plusieurs médias anglais, citant le ministère de la Santé japonais. C’est le sixième mort sur le bateau.
Agnès B annule son défilé le 2 mars à Paris

Agnès B a annoncé l’annulation d’un défilé le 2 mars à Paris en raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus. Six créateurs chinois ont déjà annulé leur défilé à Paris pour les mêmes raisons. Agnès B devait présenter lundi ses collections de prêt-à-porter pour l’hiver prochain.
Les deux dernières étapes de l’UAE Tour annulées, un Français en quarantaine témoigne

Les deux dernières étapes du Tour des Émirats cycliste (UAE Tour) prévues vendredi et samedi ont été annulées après la découverte de la contamination au coronavirus de deux membres de l’encadrement d’une équipe. «Cette décision a été prise pour assurer la protection de tous les participants de la course», ont expliqué les organisateurs. Ils ont également indiqué que l’ensemble des concurrents allaient être testés afin de déterminer s’ils ont également contracté le virus.

Les coureurs, le staff et les journalistes ont été mis, par précaution, en quarantaine dans les hôtels où ils logeaient. Parmi eux, Vincent Delzescaux, qui couvrait le tour des Émirats arabes unis pour La Chaîne L’Équipe. Ce trentenaire est confiné dans sa chambre, à l’hôtel Crowne Plaza d’Abu Dabi. «L’équipe d’organisation de l’épreuve nous a averti hier, presque avant minuit, que nous ne devions plus quitter l’hôtel», confie-t-il au Figaro. Quatre autres journalistes français seraient dans le même cas (L’Équipe, Eurosport…). «Ce matin, nous avons pu descendre prendre le petit-déjeuner, mais peu après on nous a informé que nous devions désormais rester dans nos chambres. Nous ne sommes pas vraiment fliqués pour autant. Ce midi, on a eu droit à une lunch box. Moi je n’ai aucun symptôme du coronavirus.» Tout le monde a dû aller faire un test. «C’est un prélèvement nasal très rapide. On ne sait pas quand nous aurons les résultats», poursuit le journaliste, s’interrogeant sur son retour en France. «Je ne sais pas si je pourrai avoir mon vol, prévu dans la nuit de samedi à dimanche. J’espère que si les tests sont négatifs, on pourra rentrer», conclut-il.

À ce jour, les Émirats arabes unis ont enregistré 19 cas de contamination, dont cinq ont guéri.

Par Paul Carcenac

Le Mexique annonce ses premiers cas

Le sous-secrétaire d’Etat à la Santé, Hugo Lopez-Gatell, a confirmé l’existence d’un premier cas de contamination au Covid-19 au Mexique, identifié dans la capitale. Il s’agit d’un homme de 35 ans qui avait voyagé récemment dans le nord de l’Italie. D’autres cas sont par ailleurs en cours d’étude. Dans l’Etat du Sinaloa, un homme de 41 ans a ainsi été identifié comme infecté lors d’un premier test. Les résultats d’un second test sont en attente pour confirmer sa contamination.
Le virus circulait «inaperçu depuis des semaines» en Italie

Des chercheurs d’un hôpital spécialisé de Milan (nord) sont parvenus à isoler la version italienne du nouveau coronavirus. « L’épidémie n’est pas récente dans le pays et le virus a circulé inaperçu pendant plusieurs semaines, avant les premiers cas avérés de la maladie », a expliqué vendredi le professeur Massimo Galli, dont l’équipe a isolé la souche italienne du virus en seulement quatre jours, sur la chaîne publique Rainews 24.

« Ce n’est pas une découverte incroyable », plutôt « normale pour un laboratoire comme le nôtre », mais cela va « donner une contribution à la recherche sur la dynamique de l’épidémie en Italie », a poursuivi le professeur Galli, directeur de l’hôpital Sacco de Milan, spécialisé dans les maladies infectieuses. Il s’est dit convaincu qu’étudier la version italienne du virus « aidera à mieux comprendre cette épidémie et à la circonscrire ».
Avec Le Figaro par Aude Bariéty et Caroline Piquet

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Coronavirus : l’OMS porte la menace internationale à «très élevée»”

  1. Bouesso Says:

    Menace pesante et urgente

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :