Sur internet je l’ai connu

Sur internet je l’ai connu
Dans la confiance de l’innocence
Loin de l’instant de la méfiance
Je voulais qu’il soit mon vécu.

Refrain :
Pauvre âme de parrainage
Je l’ai sorti de son village
Accueilli à grands bras chez-moi
Pour vivre à deux sous mon toit.

Après avoir eu ses papiers
Et dans le quotidien de l’amitié
Je n’étais plus la belle à ses yeux
M’entraînant dans les prétextes fallacieux.

Et pourtant j’étais bien jeune
A notre première rencontre
J’étais pour lui comme la manne
Qui tombait dans sa vie terrestre.

Nous avons eu un bel enfant
Avant la naissance de cet innocent
Il m’a abandonné pour une pucelle
Élégante comme une libellule.

J’étais un arbre de bienveillance
Qui avait porté un beau fruit
Après la sève de sa jouissance
Que je garde avec moi sans bruit.

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :