La pluie complice du plaisir

Elle tombe la pluie du plaisir

Et sonne le glas du fin désir

Quand ses gouttes tambourinent

Sur le toit aux accents monotones

 

L’enveloppe du sommeil s’ouvre au réveil

Dans la petite chaleur de l’odeur sensuelle

Qui nous pousse dans le roulis du torrent

Vers des cascades  ivres en mouvement

 

Ballotés sur la crête de la pierre

Renversés sur le dos de la rivière

Nous arrivons fatigués sur la berge

Chacun  avec sa part de vertige

Bernard NKOUNKOU

Étiquettes : , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :