Congo/Roga Roga: Nouvelle version Sassoufit

 

Les élections législatives et locales au Congo-Brazzaville nous montrent l’étendue de la déliquescence de la jeunesse et des acteurs politiques. Même la famille biologique du tyran n’est pas en reste.

Les signaux faibles amènent toujours à déceler l’ampleur des dégâts. A l’heure de la révolution numérique, bon nombre de candidats surtout estampillés PCT n’arrivent pas à écrire correctement en français sur les banderoles ou les affiches électorales. Ceux qui ne veulent pas prendre des risques écrivent dans leur patois. Ainsi va le Congo de la rupture avec la langue de Molière. Le silence gêné ou coupable d’Alain Mabanckou, d’Henri Lopes, d’Emmanuel Dongala et bien d’autres écrivains et hommes de lettres congolais nous laisse pantois face à ce florilège de sottises. L’intellectuel encore mieux qu’un écrivain est la conscience du monde. De grâce ne laissez pas tomber notre pays qui nous a tous tant donné.

Après la dépravation des mœurs, le despote d’Oyo a réussi le tour de force d’attirer vers le bas toute une nation, du moins ce qu’il en reste avant sa transformation en monarchie. Alors comment sortir de cette impasse sinon que par le changement de pouvoir que nous appelons tous de nos vœux. A l’heure des réseaux sociaux, le Congo apparaît comme un pays de plus en plus arriéré au grand désespoir de nos hommes de lettres, de nos intellectuels, de nos élites qui jadis ont fait la fierté de ce pays. La nature ayant horreur du vide, les médiocres ont pris la place. Ceci est à méditer pour l’avenir car vaut mieux un bout de pain chez soi qu’un gâteau à l’étranger(…)

Brazzanew.fr avec Zenga-mambu.com par Patrice Aimé Césaire Miakassissia

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :