Posts Tagged ‘décès’

Gaspard Ulliel est mort des suites d’un accident de ski

janvier 19, 2022

L’acteur, âgé de 37 ans, avait été transporté par hélicoptère au CHU de Grenoble, mardi après-midi, après être entré en collision avec un autre skieur.

Gaspard Ulliel, lors du 17e Festival international du film de Marrakech, le 8 décembre 2018.
Gaspard Ulliel, lors du 17e Festival international du film de Marrakech, le 8 décembre 2018. MOSA’AB ELSHAMY / AP

L’acteur français Gaspard Ulliel est mort, mercredi 19 janvier, des suites d’un accident de ski survenu la veille à La Rosière (Savoie), a annoncé sa famille dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse (AFP) par son agent. Il avait 37 ans.

Mardi, peu avant 16 heures, Gaspard Ulliel avait été transporté par hélicoptère au centre hospitalier universitaire (CHU) de Grenoble après être entré en collision avec un autre skieur au croisement de deux pistes bleues, selon une porte-parole de la station. Selon la gendarmerie, l’état de l’acteur avait alors été jugé très critique. Une enquête a été ouverte et confiée à la compagnie républicaine de sécurité (CRS) des Alpes, a, par ailleurs, annoncé le parquet d’Albertville.

Le décès de Gaspard Ulliel a suscité un flot de réactions émues du distributeur Gaumont, de confrères comme de membres du gouvernement.

« Gaspard Ulliel a grandi avec le cinéma et le cinéma a grandi avec lui. Ils s’aimaient éperdument. C’est le cœur serré que nous reverrons désormais ses plus belles interprétations et croiserons ce certain regard. Nous perdons un acteur français », a immédiatement réagi le premier ministre, Jean Castex, sur Twitter.

« Sa sensibilité et l’intensité de son jeu faisaient de Gaspard Ulliel un acteur d’exception. Le cinéma perd aujourd’hui un immense talent. J’adresse mes condoléances à ses proches et mes pensées affectueuses à tous ceux qui le pleurent aujourd’hui », déclaré la ministre de la culture, Roselyne Bachelot.

Pierre Niney, qui avait lui aussi incarné Yves Saint Laurent à l’écran, et remporté pour ce rôle le César, s’est dit « le cœur brisé ». « Gaspard était la bienveillance et la gentillesse. La beauté et le talent », a-t-il confié sur Twitter.

César du meilleur acteur

Sa dernière apparition sur les écrans remonte à l’automne dernier où il partageait l’affiche de la comédie La Vengeance au triple galop, d’Alex Lutz, avec Leïla Bekhti et Audrey Lamy. Deux ans auparavant, il était à l’affiche du film Sibyl, de Justine Triet, avec Virginie Efira et Adèle Exarchopoulos. Le film avait été présenté en compétition au Festival de Cannes de 2019.

Devenu en quelques années un acteur phare du cinéma français, Gaspard Ulliel est au casting de la minisérie Marvel Moon Knight, prochainement diffusée sur Disney +.

Révélé à 19 ans dans Les Egarés (2003), d’André Téchiné, aux côtés d’Emmanuelle Béart, où il incarne Yvan, un garçon plutôt sauvage qui, pendant l’exode, traverse les routes de France avec deux enfants et leur mère, Gaspard Ulliel a ensuite interprété un soldat de la première guerre mondiale dans Un long dimanche de fiançailles (2004), réalisé par Jean-Pierre Jeunet, un rôle qui lui a valu le César du meilleur espoir masculin en 2005.

L’acteur avait impressionné en 2014 pour son interprétation du couturier Yves Saint Laurent dans le biopic de Bertrand Bonello. En 2017, il a décroché le César du meilleur acteur pour son rôle dans Juste la fin du monde, de Xavier Dolan. Il y incarnait un écrivain retrouvant sa famille après douze ans d’absence, à qui il venait annoncer sa mort prochaine.

« Un garçon étrange, difficile à percer »

Né le 25 novembre 1984 de parents stylistes, il a passé son enfance entre l’école et l’appartement familial, dans le centre de Paris, où il dessinait pendant des heures. C’est une amie de sa mère qui lui propose d’intégrer l’agence de comédiens qu’elle vient de créer. Il n’a que 11 ans mais obtient très vite un petit rôle dans un téléfilm.

Après quelques stages d’été au cours Florent, il s’inscrit après son bac à l’université de Saint-Denis pour des études de cinéma qu’il abandonnera d’autant plus vite que sa carrière va vite décoller. Il est remarqué par Michel Blanc qui lui offre en 2002 un rôle dans une comédie à succès, Embrassez qui vous voudrez.

En 2009, on le retrouve en fils d’Isabelle Huppert dans Un barrage contre le Pacifique, de Rithy Panh, mais aussi en rejeton de Jean Reno dans un thriller, Le Premier Cercle. En 2010, il joue Henri de Guise dans La Princesse de Montpensier, de Bertrand Tavernier.

Devenu un acteur de premier plan, il enchaîne les tournages, y compris aux Etats-Unis dans Hannibal Lecter : les origines du mal, qui conte les jeunes années du serial killer cannibale. Son premier rôle en anglais.

Un contrat signé avec la marque Chanel pour laquelle il devient l’égérie d’un parfum lui a fait dire :

« Tout à coup, j’ai eu un confort financier qui m’a permis de choisir, d’attendre, de ne pas inonder les écrans. »

Un de ses metteurs en scène, Rodolphe Marconi, qui l’a fait tourner dans Le Dernier Jour, dit de lui :

« Gaspard est un ciel bleu traversé de nuages qui n’éclatent jamais. Un garçon étrange, difficile à percer. Il a sûrement une fêlure, le jour où ça va s’ouvrir, ça va faire mal… »

L’acteur était père d’un petit garçon.

Le Monde avec AFP

Canada-Québec: Décès de l’artiste Karim Ouellet

janvier 18, 2022
Karim Ouellet tient fièrement son trophée dans les mains. Il pose pour la caméra, vêtu d'un complet et d'un noeud papillon.

Karim Ouellet avec son prix Juno de l’album francophone de l’année en 2014. Photo: La Presse Canadienne/Jonathan Hayvard

L’auteur-compositeur-interprète Karim Ouellet s’est éteint. L’artiste a été trouvé mort lundi soir à Québec. La cause et la date de son décès ne sont pas connues pour le moment.

Son corps inanimé a été découvert un peu avant 22 h à l’intérieur du studio L’Unisson, rue Saint-Anselme, dans le quartier Saint-Roch, selon nos sources.

Le Service de police de la Ville de Québec écarte la thèse criminelle pour expliquer la mort de Karim Ouellet. Il était vraisemblablement décédé depuis plusieurs heures au moment de la découverte de son corps, selon nos informations. Aucune manoeuvre de réanimation n’aurait donc été entreprise.Une bâtisse avec des graffitis et l'inscription Unisson.

Le corps de Karim Ouellet a découvert à l’intérieur du studio L’Unisson, dans le quartier Saint-Roch, à Québec. Photo: Radio-Canada/Sébastien Vachon

Proches et communauté des artistes sont sous le choc à la suite de cette triste nouvelle. Karim Ouellet s’était replié sur lui-même ces dernières années.

Il était beaucoup plus reclus qu’à l’époque où moi je l’ai côtoyé, a confié Stéfane Campbell, relationniste de presse de Karim Ouellet durant plusieurs années, à l’animatrice en information Julie Drolet sur les ondes de RDI.

Né à Dakar, au Sénégal, Karim Ouellet avait récemment célébré son 37e anniversaire. Ayant grandi au Québec après avoir été adopté, il se fait d’abord connaître dans la capitale à partir de 2007 en multipliant les collaborations avec CEA, Webster et Limoilou Starz, notamment.

Il se fait remarquer à plus grande échelle lors du Festival international de la chanson de Granby en 2009.Sarahmée et Karim Ouellet.

Karim Ouellet et sa soeur Sarahmée Photo: Instagram.Com/Sarahmeeo

Distinctions

Son second album remporte le prestigieux prix de l’album francophone de l’année aux Junos en 2014. Fox s’écoule à plus de 33 000 exemplaires.

Il obtient le prix Félix-Leclerc pour sa chanson L’amour, qui l’a fait connaître du grand public québécois.

En 2013, Karim Ouellet est nommé quatre fois à l’ADISQ, puis devient Révélation Radio-Canada en 2012-2013.

En février 2018, pour le 27e Mois de l’histoire des Noirs, le chanteur est choisi comme porte-parole francophone de cet événement national.Karim Ouellet est debout sur une scène et il joue de la guitare

L’animateur d’ICI Musique, Philippe Fehmiu, rend un vibrant hommage à Karim Ouellet Photo : Radio-Canada

Il fait aussi des premières parties lors de concerts du célèbre Stromae et participe souvent à des célébrations de grande envergure, comme la fête du Canada.

Peu avant sa mort, il travaillait sur son quatrième album, selon sa biographie sur Spotify. Il était aussi juge pour le concours de chant Anjou Star.

Consternation

La classe politique est également sous le choc. Le premier ministre du Québec, François Legault, lui a rendu hommage sur son compte Twitter.

Mes condoléances à la famille et aux proches de Karim Ouellet, un jeune artiste qui a amené un nouveau style à la musique québécoise, a écrit le politicien.

Le maire de Québec, Bruno Marchand, a également exprimé son chagrin.

Un homme, un auteur, un interprète hors du commun qui a su redonner goût a la musique francophone s’envole aujourd’hui, a-t-il rédigé sur son compte Twitter.

« Sa douceur et sa plume continueront de vivre par sa musique qui restera gravée dans le paysage musical des Québécoises et des Québécois à jamais. […] À toi, cher Karim, passionné, je te souhaite un bon voyage. »— Une citation de  Bruno Marchand, maire de Québec.

La cheffe de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale, Dominique Anglade, a pour sa part cité des paroles de la plus célèbre chanson de Karim Ouellet.

Je suis sous le choc. Karim Ouellet est décédé à 37 ans. J’envoie mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches. Dans L’amour, Karim nous chante : « allons voir s’il nous est permis de garder l’espoir ». Que ces paroles continuent de résonner dans nos cœurs.

Il laisse notamment dans le deuil sa soeur, la rappeuse Sarahmée.

Radio-Canada avec

Alain Rochefort

Alain Rochefort et la collaboration de Hadi Hassin, Eloïse Léveillé-Chagnon, Édith Hammond et Steve Jolicoeur

Football : disparition de Paco Gento, légende du Real Madrid

janvier 18, 2022

Paco Gento est mort à l’âge de 88 ans, comme l’a révélé le Real Madrid. Le recordman avait marqué les esprits dès les années 1950.

Paco Gento lors de la revelation des groupes du championnat d'Europe de football, le 28 aout 2014.
Paco Gento lors de la révélation des groupes du championnat d’Europe de football, le 28 août 2014.© VALERY HACHE / AFP

Triste nouvelle pour le monde du football qui perd l’une de ses légendes. Au matin du 18 janvier, le Real Madrid a annoncé le décès de Paco Gento à l’âge de 88 ans. Le sportif était une légende du club merengue entre 1953 et 1971 et l’unique joueur de l’histoire à avoir remporté 6 Coupes d’Europe. En 18 saisons au Real Madrid, Gento avait marqué 182 buts en 600 matchs, et s’était forgé un palmarès énorme, avec, en plus de ses 6 Coupes d’Europe, 12 Championnats d’Espagne et 2 Coupes d’Espagne, entre autres. Il était encore président d’honneur du Real Madrid.

L’ailier gauche vif et rapide avait formé une attaque de feu aux côtés d’Alfredo di Stéfano, d’Hector Rial, de Ferenc Puskas, puis de Raymond Kopa (de 1956 à 1959), et avait soulevé cinq C1 consécutives en compagnie des trois premiers entre 1956 et 1960. Il en avait ensuite remporté une sixième six ans plus tard, en 1966, aux côtés d’autres légendes, comme Manu Sanchis ou Pirri. Au total, Paco Gento a disputé 8 finales de C1, dont deux perdues : en 1962, contre le Benfica Lisbonne et en 1964 contre l’Inter Milan. Un autre record qu’il codétenait avec l’Italien Paolo Maldini (AC Milan).

« La figure de Paco Gento représente fidèlement toutes les valeurs du Real Madrid, il a été, et il restera une référence pour le “madridisme” et pour le monde du sport. Les “madridistes” [supporteurs du Real, NDLR] et tous les amants du football se souviendront de lui comme de l’un des grands mythes de notre sport », écrit le Real Madrid dans un communiqué.

Une famille de footballeurs

Son palmarès gigantesque l’avait hissé au premier rang des joueurs les plus titrés de l’histoire du Real Madrid, avec 23 titres. Il a fallu près d’un demi-siècle pour qu’il y soit rejoint dimanche par le latéral brésilien Marcelo, après la victoire des Madrilènes en Supercoupe d’Espagne à Riyad (Arabie saoudite). Ce palmarès unique lui a aussi valu d’être nommé en 2016 président d’honneur du Real Madrid pour succéder à Di Stéfano, décédé en 2014.

Paco Gento fut également international avec l’Espagne à 43 reprises (5 buts). Il a disputé les éliminatoires de l’Euro 1964, mais il n’est que partiellement associé à ce premier trophée majeur de l’histoire de la « Roja », car il n’avait pas été retenu pour les demi-finales et la finale, remportée contre l’URSS (2-1) au stade Bernabeu. Il a également disputé deux Coupes du monde (1962 et 1966).

Ses neveux Paco Llorente et Julio Llorente ont à leur tour porté le maillot du Real dans les années 1980. Puis son petit-neveu Marcos Llorente a fait ses premières armes au centre de formation du Real, jouant deux saisons en équipe première (2017-2019) avant de rejoindre l’Atlético Madrid.

Avec Le Point avec AFP

Canada: Etienne Mabiala, originaire du Congo-Brazzaville, est l’une des victimes de l’explosion survenue à Ottawa

janvier 17, 2022
Un homme sourit à la caméra.

Etienne Mabiala, un résident d’Ottawa âgé de 59 ans, fait partie des personnes disparues et présumées mortes à la suite de l’explosion survenue dans le sud d’Ottawa. Photo: Gracieuseté : Darlene Mabiala

Etienne Mabiala, un Ottavien âgé de 59 ans, fait partie des victimes de l’explosion survenue dans le sud d’Ottawa, où se trouve l’usine d’un constructeur de camions-citernes.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a confirmé la mort d’un homme et la disparition de cinq autres personnes, présumées mortes, à la suite de l’explosion survenue jeudi dans un édifice de la compagnie Eastway Tank situé au 1995, chemin Merivale, entre la promenade Cleopatra et le chemin Slack.

Etienne Mabiala, qui était électricien pour Eastway Tank, est l’une des personnes disparues et présumées mortes, ont confirmé ses filles.

Celles-ci, Darlene et Celeste, ont souligné à quel point leur père était un travailleur chevronné et un homme apprécié de tous.

Il était vraiment une bonne personne , a dit Darlene, âgée de 30 ans, au cours d’une entrevue téléphonique avec CBC.

Son sourire était le meilleur. Il illuminait la pièce , a ajouté Celeste, 28 ans.

Etienne Mabiala était aussi un mari attentionné, qui appelait leur mère à chaque heure de lunch, ont indiqué les deux jeunes femmes.Une famille assise dans un escalier.

Celeste Mabiala, Darlena Mabiala avec leur mère, Nathalie, et leur père, Etienne Photo: Courtoisie: Darlene Mabiala

Quand elles étaient enfants, il n’hésitait pas à courir plusieurs magasins pour pouvoir mettre la main sur un jouet convoité qui était difficile à trouver, se sont remémoré Darlene et Celeste.

Il nous aimait vraiment toutes, a résumé Darlene.

Il était le meilleur et, honnêtement, la maison semble vide sans lui, a ajouté Celeste.

Etienne Mabiala était électricien et ingénieur de formation. Né en juin 1962 au Congo-Brazzaville, a déménagé au Canada il y a plusieurs décennies. Avant de devenir électricien, il a travaillé comme ingénieur aéronautique pour Air Afrique au Sénégal.

Ses filles l’appelaient un « génie » dont les aptitudes en ingénierie lui permettaient non seulement de travailler sans manuel, mais aussi de les aider à résoudre des problèmes complexes de mathématiques et de sciences à l’école.

N’a pas répondu au téléphone

Mabiala récupérait généralement ses filles après le travail, mais lorsqu’elles l’ont appelé jeudi, son téléphone est tombé sur la messagerie vocale.

« Je ne sais pas s’ils vont retrouver son corps », a déclaré Darlene. « C’est la chose qui m’inquiétait le plus. C’est juste de ne pas le trouver. »

Charlotte Rothgeb, l’une des anciennes collègues de Mabiala chez Eastway Tank, a également pensé à lui lorsqu’elle a entendu parler de l’explosion.

« Il était vraiment timide », a déclaré Rothgeb.

« Mais si vous l’avez attrapé au bon moment, et si vous aviez un grand sourire sur votre visage et que vous lui disiez ‘salut’, il avait, comme, le plus grand sourire sur son visage. »

Elle a dit que les travailleurs d’Eastway étaient un groupe très uni, presque comme une famille.

« Je ne peux pas m’empêcher d’y penser. C’est tellement triste », a déclaré Rothgeb. « C’est tellement horrible. Je me sens si mal pour eux tous, comme pour toutes leurs familles. »

Alors que la famille a pleuré Etienne au cours des deux derniers jours, Darlene a déclaré qu’il y avait des choses qu’elle aurait aimé pouvoir lui dire de son vivant.

« J’ai l’impression que parfois je tenais ça pour acquis », a-t-elle déclaré. « Je souhaitais juste que je dise au revoir ce matin

Une autre victime de l’explosion a été identifiée, vendredi. Il s’agit de Rick Bastien, un résident de Luskville, en Outaouais, qui était âgé de 57 ans.

Par Radio-Canada avec les informations de Joseph Tunney, CBC

Mali: l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta est mort

janvier 16, 2022

L’ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a dirigé le Mali entre 2013 et 2020, est décédé ce dimanche 16 janvier à son domicile de Bamako, selon sa famille. Ibrahim Boubacar Keïta, élu président du Mali en septembre 2013, avait été renversé par des militaires en août 2020.

Image
Ibrahim Boubacar Keita

Il était 9h ce matin, a expliqué un membre de la famille d’Ibrahim Boubacar Keita, quand on a constaté la mort du président, celui qu’on appelle communément IBK. Vers 13h30, il n’y avait pas beaucoup de monde près de son domicile, mais les gens s’y dirigent pour présenter leurs condoléances. Ses anciens collaborateurs, notamment son directeur de cabinet, a confirmé également sa mort.

#Mali– D’après mes informations , l’ex Président du Malien ibrahim Boubacar Keita dit ibk est décédé ce dimanche à 9h à son domicile privé de Bamako.— Serge Daniel (@SergeDa58898703) January 16, 2022

On sait qu’il était malade depuis peu, après le coup d’État du 18 août 2020. Il a été se soigner à plusieurs reprises à Abou Dhabi dans un hôpital américain. Quelqu’un qui l’a vu récemment disait ceci, il y a quelques jours seulement : « Le président est en train de se laisser mourir ». Il n’avait plus d’appétit. Il n’arrivait plus à lire, vous savez qu’il était un grand amoureux des livres et des écrivains.

Avec RFI par son correspondant à Bamako, Serge Daniel

Canada: L’ancienne cheffe du NPD Alexa McDonough est décédée

janvier 15, 2022
Alexa McDonough tient des fleurs.

Alexa McDonough a été à la tête du Nouveau Parti démocratique au niveau fédéral de 1997 à 2002. Photo: La Presse Canadienne/Mike Dembeck

L’ancienne cheffe du Nouveau Parti démocratique et députée de la Nouvelle-Écosse Alexa McDonough est décédée à l’âge de 77 ans.

Elle est décédée dans une maison de retraite à Halifax, samedi, après une bataille de plusieurs années contre la maladie d’Alzheimer.

C’est un jour triste pour le Canada, a déclaré l’actuel chef du Nouveau Parti démocratiqueNPD, Jagmeet Singh, sur Twitter samedi matin. Elle a voué sa vie à la justice sociale, a été une défenseure des femmes en politique et n’a jamais reculé devant un défi. Elle nous manquera énormément. Repose en paix, Alexa.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, a offert ses condoléances aux proches de la défunte par communiqué, samedi matin.

Alexa McDonough a été une pionnière qui s’inscrit dans la lignée d’Agnes MacPhail et de Gladys Porter, a-t-il dit. Le respect qu’elle avait pour les personnes qu’elle représentait a été la signature de la longue carrière de Mme McDonough. Elle était une fonctionnaire au sens propre du terme.

Une pionnière

Alexa McDonough a été la première femme au pays à être à la tête d’un parti politique fédéral ou provincial grâce à sa victoire en 1980.

Elle a été à la barre du Nouveau Parti démocratique au niveau provincial de  1980 à 1994 et au niveau fédéral de 1997 à 2002.Michaëlle Jean et  Alexa McDonough.

La gouverneure générale Michaëlle Jean remet à Alexa McDonough le titre d’Officier de l’Ordre du Canada lors d’une cérémonie le 3 septembre 2010. Photo : La Presse Canadienne/Fred Chartrand

Alexa McDonough est née en 1944 à Ottawa. Son père Lloyd Shaw et sa mère Jean MacKinnon étaient actifs au sein de la Fédération du Commonwealth coopératif (FCC), un précurseur du Nouveau Parti démocratiqueNPD.

Avant son entrée en politique, Alexa McDonough était une travailleuse sociale. En 1970, elle a aidé à bâtir la plateforme du Parti libéral de la Nouvelle-Écosse en vue des élections provinciales. En 1974, désillusionnée du gouvernement de Gerald Regan, elle quitte le navire et se joint au rang du Nouveau Parti démocratique NPD.

Réanimer le Nouveau Parti démocratique NPD

Après être devenue cheffe nationale du Nouveau Parti démocratiqueNPD en 1995, Alexa McDonough s’est fait élire une première fois à la Chambre des communes, tout en permettant à son parti d’y reprendre le statut officiel, en 1997.

Elle est ainsi devenue la première cheffe du Nouveau Parti démocratiqueNPD à remporter la majorité des sièges en Nouvelle-Écosse.

Bien qu’elle n’ait pas enregistré de victoire aux urnes, elle est reconnue pour avoir bâti les fondements du parti.Alexa McDonough et Jack Layton.

Le chef du NPD Jack Layton et l’ancienne cheffe du NPD fédéral et néo-écossais Alexa McDonough au congrès national du Nouveau Parti démocratique à Halifax, en N.-É., le vendredi 14 août 2009. Photo: La Presse Canadienne/Tim Krochak

Sa contribution aura permis plus tard l’élection en Nouvelle-Écosse du gouvernement de Darrell Dexter de 2009 à 2013, ainsi que la vague orange de Jack Layton qui a déferlé sur le Canada.

Mme McDonough a dirigé le Nouveau Parti démocratiqueNPD sur la scène fédérale après le départ d’Audrey McLaughlin. Elle est donc la deuxième femme à avoir dirigé le parti national en octobre 1995.

Elle parvient alors à réanimer un parti moribond qui n’avait fait élire que neuf députés aux élections de 1993, l’implantant notamment dans le Canada atlantique.

Alexa McDonough a quitté la direction de la formation politique en 2003 lorsque Jack Layton a été élu nouveau chef du parti.Alexa McDonough.

Alexa McDonough annonçant sa démission comme chef du Nouveau Parti démocratique fédéral le 5 juin 2002 à Ottawa. Photo: La Presse Canadienne/Tom Hanson

Elle a été nommée officier de l’Ordre du Canada et était membre de l’Ordre de la Nouvelle-Écosse.

La politicienne avait également souffert d’un cancer du sein en 2013.

En raison des restrictions sanitaires liées à la COVID-19, une célébration de la vie est prévue à une date ultérieure.

Par Radio-Canada avec Avec des informations de CBC et de la Presse canadienne

Sidney Poitier, premier homme noir à recevoir l’Oscar du meilleur acteur, est mort

janvier 7, 2022
Portrait Sidney Poitier qui regarde au loin.

L’acteur Sidney Poitier le 19 décembre 2015, à Los Angeles Photo: Getty Images/Jason Kempin

L’acteur américano-bahaméen Sidney Poitier est mort à l’âge de 94 ans, a annoncé vendredi le vice-premier ministre des Bahamas, où l’acteur a grandi.

Nous avons perdu une icône, un héros, un mentor, un combattant, et un trésor national, écrit Chester Cooper sur sa page Facebook à propos de l’acteur sans mentionner la cause de son décès.

Sidney Poitier est le premier homme noir à avoir gagné l’Oscar du meilleur acteur en 1964 pour le film Le Lys des champs (Lilies of the Field). Le voyage a été long pour en arriver là, lançait-il très ému, en recevant la statuette dorée. À 37 ans, il est alors la seule vedette de couleur à Hollywood.

Il n’est pas le premier artiste afro-américain à en avoir gagné un. L’actrice Hattie Daniel a gagné l’oscar de la meilleure actrice en 1940 pour Autant en emporte le vent (Gone with the wind).

La citoyenneté américaine par hasard

Né prématuré à Miami, en Floride, le 20 février 1927, à l’occasion d’un déplacement de ses parents venus des Bahamas voisines.

Grâce à cette naissance prématurée, Sidney Poitier obtient la nationalité américaine. A 15 ans, ses parents peuvent donc l’envoyer à Miami chez son frère pour gagner sa vie. Il n’a alors jamais mis de chaussures ailleurs qu’à l’église.
Pour échapper aux lois racistes de Floride, il part pour New York. Son fort accent caribéen lui vaut d’être refusé par l’American Negro Theatre. Il travaille à s’en débarrasser.

Engagé en 1946 à Broadway, il est remarqué par le réalisateur Joseph Mankiewicz. Pour son premier film en 1950, La porte s’ouvre (No Way Out), il interprète un médecin au chevet de deux racistes blancs. Le film, censuré dans le sud des États-Unis, lance sa carrière.

Sidney Poitier, un pionnier critiqué

Avant lui, Hollywood cantonnait les actrices et acteurs noirs aux rôles de majordomes ou servantes. Sidney Poitier avait brisé ces stéréotypes en incarnant dans les années 50 à 70 des personnalités exemplaires, participant ainsi à la lente mutation des mentalités.Sidney Poitier dans une scène du film de 1967

Les anges aux poings serrés de James Clavell Photo: Radio-Canada

Grâce à ses rôles, le public a pu concevoir que des personnes afro-américaines pouvaient occuper différents métiers. Outre celui de médecin, lorsqu’il interprète un ingénieur et un professeur dans Les Jeunes Fauves (To Sir, with love) en 1967, ou encore un rôle de policier dans le film Dans la chaleur de la nuit (In the Heat of the Night) en 1967.

L’industrie cinématographique n’était pas encore prête à élever plus d’une personnalité issue des minorités au rang de vedette, décryptait-il dans son autobiographie This Life. A l’époque,[…)] j’endossais les espoirs de tout un peuple. Je n’avais aucun contrôle sur les contenus des films […] mais je pouvais refuser un rôle, ce que je fis de nombreuses fois.

Dans l’un de ses films les plus connus, Devine qui vient dîner? (Guess Who’s Coming to Dinner) en 1967, il campe le fiancé d’une jeune bourgeoise blanche le présentant à ses parents, un couple d’intellectuels qui se croient ouverts d’esprit. La rencontre est un choc, et donne un film majeur sur le racisme de l’époque.

Cependant, les personnes militantes de la cause noire critiquent Sidney Poitier pour avoir accepté ce rôle de médecin de renommée internationale, aux antipodes des discriminations dont souffrent les personnes noires de l’époque.Une jeune femme blanche et un jeune homme noir souriants.

« Devine qui vient dîner », de Stanley Kramer Photo: Columbia Pictures

Il est désigné comme le noir de service, fantasme de blanc. Ses qualités irréelles de gendre idéal masquent sa négritude et les problèmes racistes, estiment-elles.

Il se trouve que je compte parmi les millions de personnes à avoir aimé ce film, rétorque-t-il dans le New York Times en 1968. Le monde a besoin de tous les arguments possibles pour démontrer que l’homme est davantage bon que mauvais.

C’est en 1967, année de graves émeutes raciales, que la Cour suprême américaine reconnaît la légalité du mariage mixte.

Au début des années 70, une nouvelle ère pour le cinéma noir s’ouvre avec la Blaxploitation et ses films plus radicaux. Ma carrière comme vedette hollywoodienne touchait à sa fin, analysait l’acteur qui se consacre alors à la réalisation.

Première comédie noire à remporter un grand succès populaire aux États-Unis, Uptown Saturday night raconte les déboires de deux compères (Sidney Poitier et Bill Cosby) qui peinent à retrouver un billet de loto gagnant enfermé dans un portefeuille dérobé la veille du tirage dans un hold-up.

Sidney Poitier, également réalisateur, excelle dans ce duo comique, première embardée du cinéma noir vers le grand public.

Dans ce film, les personnes afro-américaines ne sont plus caricaturées, elles mènent la comédie. Après un tel succès, suivront Let’s do it again en 1975 et A piece of the Action en 1977. Will Smith en a acquis les droits pour en faire une autre version avec Denzel Washington qui est programmé pour 2022.

En 1997, il incarne Nelson Mandela puis le premier juge noir de la Cour suprême américaine, Thurgood Marshall.

Marié 15 ans (1950-1965) à la danseuse Juanita Hardy avec qui il a quatre filles, Sidney Poitier épouse en 1976 l’actrice canadienne Joanna Shimkus qui donne naissance à deux autres filles.

Un Oscar honorant sa carrière

En 2002 Sidney Poitier recevait un Oscar d’honneur pour ses performances extraordinaires, sa dignité, son style et son intelligence.L'homme sourit et pose avec son trophée dans la main et de l'autre il fait le signe ok avec les doigts.

Le 24 mars 2002, l’acteur Sidney Poitier reçoit un oscar pour l’ensemble de sa carrière. Photo: AFP Via Getty Images/Lee Celano

J’accepte cette récompense au nom de toutes actrices et tous acteurs afro-américains qui m’ont précédé […] et sur les épaules desquels j’ai pu m’appuyer pour envisager mon avenir, répondait l’acteur remerciant les choix visionnaires d’une poignée de producteurs, réalisateurs et directeurs de studios.

Ce même soir, Denzel Washington devenait le second homme noir à recevoir l’Oscar du meilleur acteur: Je n’arriverai jamais à votre hauteur et j’inscrirai toujours mes pas dans les vôtres. Halle Berry remportait également la statuette dans la catégorie de la meilleure actrice.L'homme et la femme posent avec leur statuette et sourient.

Denzel Washington et Halle Berry remportent l’Oscar du meilleur acteur et de la meilleure actrice en 2002. Photo: AFP VIA Getty Images/Lee Celano

En 2000, il confiait à Oprah Winfrey être resté fidèle aux principes de son père. Malgré sa grande pauvreté, il était resté digne, même si, dans toute sa vie, il n’a jamais gagné autant d’argent que ce que j’ai pu dépenser en une semaine.

Par Radio-Canada avec Agence France-Presse

Canada: Québec recense 14 486 nouveaux cas déclarés de COVID-19 et 39 décès

janvier 5, 2022
Un homme se dirige vers un centre de dépistage de la COVID-19.

Un centre de dépistage à l’hôpital de Joliette. Photo: Radio-Canada/Ivanoh Demers

Selon le bilan publié mercredi par le ministère de la Santé, 14 486 nouveaux cas de COVID-19 ont été recensés au Québec, de même que 39 décès et 158 hospitalisations supplémentaires.

Les hôpitaux de la province accueillent maintenant 1750 patients atteints de la maladie.

De plus, 191 personnes sont traitées aux soins intensifs, soit une augmentation de 6 par rapport à la veille, indiquent les autorités.

Le ministère de la Santé précise que les hôpitaux ont enregistré 321 nouvelles entrées, contre 163 nouvelles sorties.

Avec deux fois plus d’entrées à l’hôpital que de sorties, tout indique que la situation continue de se dégrader dans les centres hospitaliers.

En moyenne, depuis une semaine, on compte plus de 200 nouvelles hospitalisations par jour. Au plus fort de la crise, lors des vagues précédentes, le pic n’avait jamais dépassé 150 nouvelles entrées à l’hôpital sur une base quotidienne.

Depuis que la pandémie a atteint le Québec, en mars 2020, plus de 680 308 Québécois ont été contaminés et 11 820 d’entre eux ont succombé à la maladie.

En date du 3 janvier, 55 339 prélèvements ont été réalisés.

Il y a actuellement plus de 115 000 cas actifs au Québec, rapportent les autorités, qui font aussi état de 1285 éclosions actives.

Le taux de positivité reste près de 30 % (28,1 %), signe que le virus continue de se propager énormément dans la communauté.

Vaccination

Le ministère de la Santé indique que 92 506 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans les dernières 24 heures et 1685 avant le 4 janvier, pour un total de 15 300 211 doses administrées dans toute la province depuis le début de la campagne de vaccination.

On apprend également que 89 % des Québécois de plus de 5 ans ont reçu une première dose de vaccin, contre 82 % qui en ont reçu deux.Début du widget . Passer le widget?

Fin du widget . Retour au début du widget?

Par ailleurs, redoutant une pénurie de réactifs utilisés dans les tests de dépistage, Québec a décidé de réduire de moitié l’utilisation de ces tests dans la province.

Leur utilisation sera désormais strictement réservée pour un usage dans les milieux jugés vulnérables comme les hôpitaux, les CHSLD, les prisons, les refuges pour sans-abri, etc.

Avec Radio-Canada

Congo-Diaspora: Décès de l’ancien ministre William OTTA ( exil ) en France

janvier 1, 2022
Photo de BrazzaNews.

Avec Brazzanews

France-Paris: Grichka Bogdanoff, l’un des jumeaux stars des années 1980, est mort du Covid-19

décembre 28, 2021

Il était notamment connu pour l’émission de science-fiction « Temps X », diffusée de 1979 à 1987, coanimée avec son frère Igor, qui est également hospitalisé. Tous deux n’étaient pas vaccinés contre le Covid-19.

Grichka Bogdanoff (à gauche) et son frère jumeau, Igor, en septembre 2015, à Garches (Hauts-de-Seine).
Grichka Bogdanoff (à gauche) et son frère jumeau, Igor, en septembre 2015, à Garches (Hauts-de-Seine). THOMAS SAMSON / AFP

Grichka Bogdanoff, l’un des frères du duo emblématique qu’il forme avec Igor, notamment connu pour avoir animé l’émission de science-fiction « Temps X », diffusée de 1979 à 1987, est mort mardi 28 décembre à Paris, à l’âge de 72 ans, a annoncé son agent. « Entouré de l’amour de sa famille et des siens, Grichka Bogdanoff s’est éteint paisiblement pour rejoindre ses étoiles », a écrit sa famille dans un communiqué transmis par son agent.

Selon nos informations, Grichka Bogdanoff avait été hospitalisé le 15 décembre dans le service de réanimation de l’hôpital Georges-Pompidou, après avoir contracté le Covid-19. Le même jour, son frère Igor avait été également reçu au sein du même service de cet établissement, pour des raisons identiques. Selon une source proche des deux frères, ils n’étaient pas vaccinés contre le Covid-19.

Docteurs en physique et en mathématique, écrivains, animateurs de télévision, descendants de l’aristocratie autrichienne, figures de la vulgarisation scientifique pour le grand public et objets de controverses pour les chercheurs… en plus de quarante ans de vie publique, Igor et Grichka Bogdanoff (qui ont remplacé l’orthographe de leur nom en « Bogdanov », en signature de leurs ouvrages dès les années 1990) ont accumulé autant de succès populaires que de railleries sur le mélange des genres qu’ils entretiennent, entre théories sur la relativité générale et passion pour la science-fiction.

Le romanesque des origines des Bogdanoff, qu’ils sont les premiers à alimenter, a participé tout autant au mystère entourant leurs personnages que le récit de la transformation de leurs visages : tous deux ont démenti de nombreuses fois l’existence d’une maladie comme l’acromégalie ou le recours à la chirurgie esthétique. « Nous sommes, avec Igor, des expérimentateurs, se limitait à révéler Grichka en interview, à propos de la forme prise par leurs mentons et leurs pommettes dès le milieu des années 1990. Dans l’expérimentation, il y a un certain nombre de petits protocolesCe sont des technologies très avancées, c’est pour cela que le mystère dure depuis si longtemps. »

Aux manettes de l’émission « Temps X », dès 1979 sur TF1, les frères Bogdanoff détonnent dans le paysage audiovisuel français avec des effets spéciaux d’époque et des combinaisons argentées inusables, portées pendant neuf saisons face à de nombreux invités, comme Jacques AttaliJean-Michel JarreJean-Claude Mézières, ou même Frédéric Beigbeder, qui vient à 13 ans y faire sa première apparition à la télévision. Sur le plateau, Igor et Grichka font la démonstration d’objets d’anticipation, plus ou moins à la pointe de la technologie : « la machine à traduire »« la dictée magique » ou l’« astro-ordinateur », qui devine votre thème astrologique à partir de votre date de naissance.

Controverses scientifiques

En 1987, au moment de la privatisation de TF1, l’émission est arrêtée. Débute alors pour le duo une longue période d’abstinence médiatique, et avec elle les premières controverses.

L’écriture, en 1991, du livre à succès Dieu et la science avec l’académicien Jean Guitton provoque la colère de l’astrophysicien vietnamien Trinh Xuan Thuan, qui prétend y retrouver des passages de l’un de ses livres, La Mélodie secrète, publié trois ans plus tôt. Le différend se réglera à l’amiable, et les Bogdanoff s’attellent à la rédaction de leurs thèses : « Fluctuations quantiques de la signature de la métrique à l’échelle de Planck » soutenue en mathématique par Grichka dès 1999, et « Etat topologique de l’espace-temps à échelle 0 » soutenue en physique par Igor en 2002.

La découverte des deux textes par la communauté scientifique dépasse de loin leur renommée française. Le physicien américain John Baez relaie, en octobre 2002, une rumeur agitant les chercheurs : les deux doctorants français auraient réussi une « Sokal », du nom du physicien qui a fait publier en 1996 un article abouti dans la forme, mais complètement faux. A travers les travaux des jumeaux, qu’il qualifie de « charabia », John Baez veut ainsi dénoncer les écueils de la sélection dans certaines revues scientifiques.

Les deux frères nient tout canular, mais l’épisode remonte aux oreilles d’un journaliste du New York Times, puis du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), qui demande en 2003 une expertise des deux thèses par d’autres chercheurs. Accablant pour les Bogdanov, le rapport est rendu public par Marianne en 2010. « Ces thèses n’ont pas de valeur scientifique »y affirment les chercheurs. Igor et Grichka Bogdanov remportent un procès pour diffamation contre le journal en 2014, avant d’attaquer le CNRS sur la légalité même du rapport – ils qualifient alors le comité de « Stasi scientifique ». Ils perdront leur procès et n’obtiendront pas le dédommagement demandé – 1,2 million d’euros.

Devenus entre-temps les icônes d’une culture des années 1980 désormais kitsch, les « Bogdas » ont réalisé deux autres émissions scientifiques, pour France 2 – « Rayons X », de 2002 à 2007, puis « A deux pas du futur », entre 2010 et 2011. En réponse aux attaques visant leur légitimité, ils dénoncent une communauté scientifique incapable d’accepter un point de vue atypique et fustigent la cabale médiatique.Lire aussi  Article réservé à nos abonnésIgor et Grichka Bogdanoff, 40 ans d’affaires et de succès populaires

Depuis, les apparitions des jumeaux se font plus rares : Igor Bogdanoff fait de nouveau les titres lorsqu’il est placé en garde à vue en novembre 2017, à la suite d’une plainte d’une ancienne compagne, chez qui il se serait introduit par effraction. En juin 2018, ils avaient été mis en examen pour « escroquerie sur personne vulnérable », soupçonnés par la justice d’avoir profité de la vulnérabilité et des largesses financières d’un millionnaire de 54 ans, qui s’est suicidé le 31 août 2018. Outre les frères Bogdanoff, quatre autres personnes devaient être renvoyées dans ce dossier devant le tribunal correctionnel de Paris, les 20 et 21 janvier 2022.

Les avocats des frères Bogdanoff, Mes Eric Morain et Edouard Lamaze, avaient prévenu la justice, avant Noël, de la situation médicale de leur client et envisageaient de demander le report du procès. Mardi, les avocats de Grichka Bogdanoff indiquent, dans un communiqué, que ce procès « ne constituait nullement une actualité pour lui et pour son frère jumeau tant ils s’estimaient étrangers aux faits reprochés et scandalisés par des accusations infondées ». « Cette procédure s’éteint donc en l’état à son égard, ajoutent-ils, et il restera définitivement présumé innocent. »

Avec Le Monde par Simon Auffret et Yann Bouchez (avec AFP)