Posts Tagged ‘décès’

France-Congo: l’artiste Nzongo’ Soul est mort

janvier 11, 2018

 

L’artiste Nzongo’ Soul, de son vrai nom Faustin Nzongo, dit « Wa semo » est mort ce 10 janvier 2018 à Paris.

Dans la plus grande consternation, l’alerte du décès de Nzongo’ Soul a circulé dans les chaumes de la diaspora, mercredi 10 janvier en début de soirée.

Les raisons de son décès ne sont pas encore connues. Il a été retrouvé mort, par un proche, à son domicile de la Porte de la Villette à Paris , qui à son tour à alerté la police.

« Nous n’avons pas eu connaissance d’une maladie au point d’en mourir », explique un proche avec qui Nzongo’ Soul a conversé ces derniers jours. « Nous saurons mieux dès que les conclusions médicales parviendront à ses deux enfants ».

Perplexes à l’heure où nous donnons cette annonce de la vraie cause de décès de l’auteur, compositeur, interprète, Faustin Nzongo, couronné par le Prix Découvertes RFI en 1984,

Nous avons plutôt pour l’instant, une sincère pensée pour l’initiateur du rythme « walla ». Celui qui avait fondé le groupe professionnel « Walla players » au style musical original, né de la fusion de walla le rythme du peuple Kongo, de la rumba congolaise, du soul, du rock et du funk. Nzongo’ Soul, qui s’est fait un nom au niveau international par son duo avec Bernard Lavilliers dans le titre « Noir et Blanc ».

Sa dépouille a été prise en charge par les services du centre médico-légal de la ville de Paris.

 

Photo de BrazzaNews.
Brazzanews.fr avec Sacer-infos.com par Stany Franck
Publicités

Hommages à Peter Sutherland, ex-patron de l’OMC décédé dimanche

janvier 8, 2018

Peter Sutherland, premier directeur général de l’OMC, lors d’une conférence de presse à Genève le 8 septembre 2015 / © AFP/Archives / Fabrice COFFRINI, Fabrice COFFRINI

Les hommages pleuvaient lundi en l’honneur de l’Irlandais Peter Sutherland, premier directeur général de l’OMC et fervent défenseur de la coopération internationale, décédé dimanche à Dublin.

Avocat de formation, Peter Sutherland, mort à 71 ans, était devenu homme politique, diplomate et patron de grandes entreprises au cours d’une carrière de plus de quarante ans dans les cénacles irlandais, européens et internationaux.

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a souligné lundi que Peter Sutherland avait constitué « un rouage essentiel de la création du système commercial multilatéral d’aujourd’hui ».

Il fut l’un des chefs d’orchestre de la transformation de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), qu’il a dirigé en 1993 et 1994. A l’issue des huit ans de négociations de l’Uruguay Round (Cycle d’Uruguay), ce système créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale est devenu l’OMC le 1er janvier 1995 et Peter Sutherland fut son premier directeur général.

Fervent partisan du libre-échange et d’un rôle accru des institutions multilatérales, l’Irlandais n’avait de cesse de vilipender le protectionnisme qu’il avait surnommé « la meilleure recette de l’inefficacité ».

Peter Sutherland avait toutefois cédé les rênes de l’OMC quelques mois après sa création, et il fallut 18 années supplémentaires à l’organisation pour conclure un premier accord afin de réduire certains droits de douane et de faciliter les échanges internationaux.

Comme co-fondateur de l’OMC, l’Irlandais a été parfois considéré dans la presse comme l’un des « pères de la mondialisation », qui fait face désormais à des critiques de plus en plus bruyantes y compris de la part du président américain Donald Trump.

Avant le GATT et l’OMC, Peter Sutherland avait été le procureur général de la république d’Irlande au début des années 1980 –le gardien des lois– et commissaire européen à la Concurrence dans la deuxième moitié de cette décennie – un poste où il fut l’un des artisans du programme d’échanges étudiants Erasmus.

« Dans tous les sens du termes, Peter Sutherland fut un vrai Européen. Il croyait dur comme fer en l’Union européenne et en d’autres organisations internationales pour la coopération et le dialogue internationaux », a souligné le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Fin manoeuvrier, Peter Sutherland utilisa ses nombreux contacts pour débuter une seconde carrière comme haut dirigeant d’entreprises après son départ de l’OMC, présidant pendant de nombreuses années la banque d’investissement Goldman Sachs International et la major pétrolière britannique BP.

Il avait consacré ses dernières années de vie active auprès de l’ONU, comme conseiller spécial sur les migrations.

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a rendu hommage à « un homme d’Etat », « champion des libertés individuelles et économiques ».

Romandie.com avec(©AFP / 08 janvier 2018 13h14)                

La chanteuse française France Gall est décédée à 70 ans

janvier 7, 2018

Paris – La célèbre chanteuse française France Gall, 70 ans, est décédée dimanche matin à Paris des suites d’un cancer, a annoncé dans un communiqué à l’AFP sa chargée de communication Geneviève Salama.

« Il y a des mots qu’on ne voudrait jamais prononcer. France Gall a rejoint le +Paradis blanc+ le 7 janvier, après avoir défié depuis 2 ans, avec discrétion et dignité, la récidive de son cancer », indique-t-elle, en référence à la chanson « Le Paradis Blanc » évoquant la mort et écrite par le musicien français Michel Berger, dont France Gall fut la muse et l’interprète.

Issue d’une famille de musiciens, la chanteuse avait connu le succès dès l’âge de 16 ans.

Parmi ses chansons les plus célèbres figurent « Poupée de cire, poupée de son », puis « La Groupie du pianiste », « Si, Maman, si », « Ella, elle l’a », « Quelques mots d’amour », ou encore « Résiste ».

France Gall, qui avait connu plusieurs drames personnels au cours de sa vie, était hospitalisée depuis mi-décembre officiellement pour une infection sévère.

La chanteuse avait eu un cancer du sein un an après le décès subit de son époux Michel Berger en 1992 à 44 ans, d’un infarctus.

Elle s’était retirée de la scène après le décès de sa fille Pauline de mucoviscidose en 1997, mais était sortie du silence en 2015 pour la comédie musicale « Résiste », qui remettait au goût du jour les tubes du couple qu’elle formait avec Michel Berger.

Romandie.com avec(©AFP / 07 janvier 2018 10h49)                                            

Décès de Tatsuro Toyoda, l’ancien président de Toyota

janvier 6, 2018

Tatsuro Toyoda a été président de Toyota entre 1992 et 1995 / © AFP / TORU YAMANAKA

L’ancien président de Toyota, Tatsuro Toyoda, qui avait réussi à implanter son entreprise en Amérique du Nord, est mort à l’âge de 88 ans, a annoncé samedi le constructeur automobile nippon.

Tatsuro Toyoda, l’oncle de l’actuel PDG de Toyota, Akio Toyoda, est décédé le 30 décembre des suites d’une pneumonie, a précisé l’entreprise dans un communiqué.

La cérémonie funèbre a déjà eu lieu en présence des plus proches du défunt, mais Toyota entend organiser un événement spécifique pour sa disparition.

Tatsuro Toyoda avait rejoint l’entreprise fondée par son père Kiichiro Toyoda en 1953. Il fut le président de Toyota de 1992 à 1995.

Il avait également été le premier président d’une nouvelle compagnie formée de Toyota et General Motors. Cette co-entreprise basée en Californie illustrait l’ambition de Toyota d’élargir sa production et ses parts de marché en Amérique du Nord. L’usine a produit près de huit millions de véhicules avant sa fermeture en 2010, selon Toyota.

Romandie.com avec(©AFP / 06 janvier 2018 13h34)                

Congo: Décès de l’artiste Joseph Tougamani dit Josys

janvier 5, 2018

La citoyenneté culturelle patriotique congolaise est en deuil. Joseph TOUGAMANI, que nous appelions affectueusement Papa JOSYS a esquissé sa dernière mélodie. C’est le retour d’un aigle vers le divin créateur, le Saint des saints, de nos aïeux et mânes. Nous vivrons ce deuil en exil. La Dynamique d’Actions et d’Analyses pour une Autre Gouvernance du Congo-Brazzaville est concernée au premier chef par la disparition de l’artiste émérite auteur compositeur interprète de « Nkondi Mbila », fournisseur de chansons à l’orchestre Bantou de la Capitale. Josys a flirté, enfant, avec Victoria Brazza et a eu pour encadreur Diaboua Lièvre, légende de la musique congolaise.

Pendant cette période très difficile pour cette terre du Congo Brazzaville qu’il affectionnait tant, et qui vit une crise multidimensionnelle sans précédent dans l’histoire du pays, son titre inoxydable, Nkondi Mbila, est un testament.

Publié le par congo-liberty.com avec Samba dia Nkoumbi

Avis de décès: le MRLC pleure Jean de Dieu Massamba Mandouki

janvier 5, 2018

Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur des éditions P.O.L, est mort

janvier 5, 2018

L'éditeur Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur des éditions P.O.L. à Paris, le 7 juin 2005

L’éditeur Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur de P.O.L

 

Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur des éditions P.O.L, est mort à 73 ans, mardi, dans un accident de la route à Marie-Galante, en Guadeloupe.

L’éditeur Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur des éditions P.O.L., qui a publié des ouvrages de Georges Perec ou Marguerite Duras, est mort à 73 ans mardi à Marie-Galante (Guadeloupe), a-t-on appris auprès de sa maison d’édition confirmant des informations de presse.

Paul Otchakovsky-Laurens, qui a également fait découvrir des auteurs comme Emmanuel Carrère, Marie Darrieussecq ou Camille Laurens, « est mort dans un accident de voiture », a dit à le responsable de la communication de P.O.L. Jean-Paul Hirsch.

Né en 1944 à Valréas (Vaucluse), Paul Otchakovsky-Laurens a débuté dans l’édition en tant que stagiaire chez Christian Bourgois en 1969, avant de devenir lecteur chez Flammarion en 1970. C’est en 1977 que les trois lettres P.O.L. qui lui servent d’initiales deviennent l’acronyme de la collection qu’il crée chez Hachette. Il publie alors plusieurs textes de Georges Pérec dont « La vie mode d’emploi » un an plus tard.

Kaplan, Duras, Carrère

En 1983 il transforme P.O.L. en maison d’édition indépendante, en publiant « Le Livre des ciels » de Leslie Kaplan et « L’Invention du corps de Saint-Marc » de Richard Millet. Les couvertures des livres sont immédiatement reconnaissable avec les trois lettres majuscules et points bleus sur fond blanc.

P.O.L publie rapidement Marguerite Duras, notamment « La douleur » en 1985 et « La pluie d’été » (1990). Dans les années 1990, la maison d’édition connaît un grand essor en éditant de jeunes auteurs à succès comme Marie Darrieussecq pour « Truismes » ou encore Martin Winckler pour « La maladie de Sachs ».

Lexpress.fr

Nécrologie au Congo et à l’étranger

janvier 1, 2018

 

La communauté congolaise en Ukraine est en deuil.

Le jeune étudiant Régis EKEMI est décédé ce matin en Ukraine. Victime d’un accident de la circulation hier, il a succombé à ses blessures aujourd’hui. Régis était arrivé en Ukraine en 2010. Une pensée pieuse pour lui et sa famille.

Photo de BrazzaNews.
Régis Ékémi

DOLISIE : l’ancien patron de AC Léopard, le colonel Rémy AYAYOS sacrifie son propre neveu Jonathan AYAYOS. Âgé de 20 ans Jonathan a été retrouvé mort noyé dans la piscine du grand mystique Rémy AYAYOS.

Ce drame a encore choqué la population de Dolisie. À Dolisie qui ne se souvient pas de la disparition mystique en 2016 d’un proche ( petit à confiance) de Rémy AYAYOS. Ce colonel proche des Nguesso exerce des pratiques magico-mystiques pour continuer à faire demeurer le pouvoir des  NGUESSO.

Jonathan AYAYOS est mort noyé le 29 Décembre 2017 dans la piscine située au domicile de Rémy AYAYOS qui se trouve au centre-ville de Dolisie.

Âgé d’une vingtaine d’années ce jeune homme né en 1997, neveu de Rémy Ayayos, il avait l’habitude de se baigner en toute quiétude dans la même piscine. Malheureusement le bain du 29 décembre lui a été fatal. Selon des témoins qui ont donné l’alerte, Jonathan était hypnotisé par une force invisible, alors qu’il tentait de sortir de l’eau, avant de couler: il est mort mystiquement .

Jonathan AYAYOS était un agent de service de renseignements de BrazzaNews.

Photo de BrazzaNews.
Paix à ton âme : Amen agent @Jos_123_BrazzaNews
Avec Brazzanews.fr

France/Congo: Serge Relot (Sous-off, Serge Moundélé) n’est plus

décembre 30, 2017

 

France: décès d’un prêtre congolais de la RDC pendant la messe de Noël

décembre 26, 2017
mioi 106

Alors qu’il célébrait la veillée de Noël à la basilique de Sainte-Anne d’Auray (Morbihan), le père Armand Numbi est décédé, dimanche 24 décembre, d’un arrêt cardiaque.

 

Basilique Sainte-Anne-d’Auray (56)

Basilique Sainte-Anne-d’Auray (56) / Iso-68 /stock.adobe.com

 

Originaire du diocèse de Kabinda, dans la province de Lomami, en République démocratique du Congo, l’Abbé Armand Numbi, était autrefois formateur au Petit séminaire de Kabinda. Il était parti en Espagne pour des études.

Étudiant en théologie à Tolède (Espagne), le prêtre Armand Numbi, âgé de 45 ans, avait choisi de passer deux semaines dans le Morbihan, sur conseil d’un ami. « Il m’a écrit il y a deux mois pour me demander s’il pouvait venir chez moi pendant la période de Noël, en échange d’une aide pour les célébrations », indique le père André Guillevic, recteur du sanctuaire de Sainte-Anne d’Auray. L’endroit, situé à une vingtaine de kilomètres de Vannes, est le principal lieu de pèlerinage de la Bretagne. Chaque année, plusieurs centaines de milliers de pèlerins viennent y commémorer l’apparition de Sainte-Anne, mère de Marie et grand-mère de Jésus, à un paysan breton.

« J’ai tout de suite compris qu’il se passait quelque chose de grave »

Arrivé le jeudi 21 décembre, le père Armand Numbi devait donc découvrir les lieux pendant quelques jours. Mais alors qu’il célèbre une veillée de Noël à la basilique, dans la soirée du dimanche 24 décembre, après avoir lu l’évangile; durant l’homélie, il a été pris d’un malaise, le religieux s’est agenouillé, s’écroule soudainement en perdant connaissance.

Un sapeur-pompier qui se trouvait parmi les fidèles lui a prodigué les premiers soins. Il a tenté de le réanimer par un massage. « J’ai tout de suite compris qu’il se passait quelque chose de grave, dit le père André Guillevic. J’ai interrompu l’homélie de mon confrère en demandant de l’aide. Parmi les fidèles, quatre médecins ont réagi. » Le prêtre est alors transporté dans la sacristie et la messe reprend. Arrivés sur place vers 21 h 30, les secours tentent de le réanimer pendant une heure, en vain.

 

« Sur ce fond de joie devant la naissance de notre Seigneur Jésus-Christ, c’est avec tristesse que nous vous annonçons le décès du père Armand Numbi », a-t-il été annoncé, dans la nuit du lundi 25 décembre, sur la page Facebook du sanctuaire de Sainte-Anne d’Auray.

Le prêtre se trouvait à Sainte-Anne d’Auray pour un séjour de six jours.

D’après le père André Guillevic, les obsèques du prêtre auront lieu en République Démocratique du Congo.

Abbé Amand Numbi

Le Groupe L’Avenir à travers l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala présente ses condoléances les plus attristées à sa famille biologique,  ainsi qu’à tous ceux ou celles qui lui étaient proches.

Lacroix-com par Clotilde Dumay avec groupelavenir.org