Posts Tagged ‘Congo’

Congo/Diocèse de Pointe-Noire (Paroisse Saint Jean Marie Vianney) : Vœux temporaires au sein de la congrégation des sœurs missionnaires de Nazareth

octobre 4, 2019

 

Les nouvelles professes

Les sœurs Marie Anne Dialembonkebi, Marie Madeleine Kombo, Marie Marthe Beribantou Nsoussi, Marie Rosalie Batoumeni et Marie Ange Louamba ont franchi le pas en émettant leurs vœux temporaires d’engagement dans la congrégation des sœurs missionnaires de Nazareth. Dimanche 15 septembre 2019 à la paroisse Saint Jean Marie Vianney, Mgr Miguel Angel Olaverri, l’évêque du lieu, a reçu ces vœux, assisté de Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, et de nombreux prêtres et religieuses.

 

Animée par la chorale Lumière de Saint Michel Archange de la paroisse Saint Jean Marie Vianney, la messe s’est déroulée dans une ambiance de fête. Les vœux temporaires, de trois ans, ont été prononcés devant la Mère supérieure, Madeleine Lydie Portella.
Après le rituel conduit par l’évêque, les religieuses ont été acceptées dans la congrégation des sœurs missionnaires de Nazareth qui a son charisme comme toutes les autres congrégations. Il est bon, de rappeler qu’un charisme n’est pas donné une fois pour toutes, ce n’est pas une chose privée, acquise, mais c’est toujours un don, c’est-à-dire qu’il est confié aux personnes qui le reçoivent, mais qu’il appartient toujours à l’Église, a indiqué Mgr Miguel Angel.

Dans son homélie tirée de l’évangile de saint Luc (Lc 15,1-32), et la parabole de la brebis perdue, l’évêque a souligné combien cette parole de vie s’appliquait aux chrétiens en tout temps. «Pour suivre Jésus, je dois me détacher de tout ce qui me retient en esclavage. Avec Jésus, on peut vraiment passer de la position d’esclave à la position d’ami et vous devrez réfléchir à ce que votre vie ne soit pas considérée comme un esclavage. Il faut s’asseoir pour calculer les forces spirituelles,  voir les défis auxquels vous pouvez faire face et même ceux auxquels il faudra renoncer. Précisément, il faut le méditer et décider dans la liberté, dans la foi et dans la confiance totale en l’Esprit Saint. Parfois, nous pouvons oublier que chacune de nos activités, chaque jour de notre vie religieuse est destiné à notre sanctification».

Pour Mgr Miguel, les nouvelles sœurs qui ont prononcé la première profession doivent accepter que le Seigneur les a consacrées à lui. Elles doivent être fières de ce qu’elles sont dans la congrégation des sœurs missionnaires de Nazareth.

Aux noms des professes, sœur Marie Anne Dialembonkebi, a dit merci: «Nous rendons grâce à Dieu pour les merveilles qu’il a accomplies dans nos vies. Oui, l’appel que le Seigneur a adressé à notre égard, a été une manifestation de son amour de prédilection et de l’abondance de sa miséricorde. Qu’il en soit loué et glorifié davantage». Elle a remercié Mgr Miguel Olaverri, pour sa disponibilité et elle également dit merci à Mgr Louis Portella Mbuyu pour être venu animer leur retraite. Merci aussi aux parents qui ont accepté de donner leurs filles pour le service de l’Eglise comme religieuses.

La semaineafricaine.net par Madocie Déogratias MONGO

Congrégations : Père Mathieu Ndomba, nouveau Provincial jésuite de l’Afrique de l’Ouest et du Centre

septembre 26, 2019

Math

Père Mathieu Ndomba

Le père général, Arturo Sosa, a nommé le père Mathieu Ndomba, jésuite congolais comme nouveau provincial de la province jésuite d’Afrique de l’Ouest (AOC) le 29 août 2019. Le révérend père Ndomba est né le 22 novembre 1968, il est entré dans la Compagnie de Jésus le 8 octobre 1989. Ordonné prêtre le 13 juillet 2003 à Dolisie, il a prononcé ses derniers vœux le 27 avril 2013. Avant sa nomination, il occupait le poste d’économe de province, membre du conseil d’investissement et supérieur de la communauté du collège Libermann.

 

Le père Mathieu Ndomba est nommé à la tête d’une des plus vastes provinces de la Compagnie de Jésus. La province qui regroupe 14 pays francophones (Benin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée-Conakry, Mali, Mauritanie, Niger, République Centrafricaine, Sénégal, Tchad), est forte de plus de 300 jésuites qui, dans des coins et des apostolats austères, continuent à vivre l’enthousiasme de ceux qui ne regrettent pas d’avoir offert leur peine et leur vie pour le Seigneur seul et son Église pour la vie du monde.

 

Les premiers jésuites sont arrivés dans le territoire qui sera plus tard la province de l’Afrique occidentale en 1946 par le Tchad où ils fondèrent deux diocèses, donnant naissance à l’Eglise tchadienne. Au Congo Brazza, une communauté se formera en 1976. Elle s’investira d’abord dans l’activité paroissiale (Sainte Anne du Congo), avant de s’orienter vers le monde intellectuel (CERC) et les exercices spirituels (Vouela). Au Congo, comme dans d’autres pays où ils sont présents, les jésuites agissent comme corps universel pour une mission qui embrasse et embrase tout homme et tout l’homme.

 

Aujourd’hui et pour les dix prochaines années, leurs engagements à travers le monde s’organisent essentiellement autour de quatre préférences apostoliques.

 

  • La première consiste à promouvoir le discernement et les exercices spirituels. Ces Exercices, la Compagnie les propose à tout chrétien, comme un des sûrs chemins vers Dieu susceptibles de nous aider à mettre de l’ordre dans nos vies si fragiles, nous préservant régulièrement, quand nous aménageons un temps pour eux, de l’égarement entre les prospérités et les adversités, nous éduquant à éviter ces joies qui fatiguent, qui sont sans Dieu (St Thomas d’Aquin).

 

  • La deuxième préférence encourage les jésuites à marcher aux côtés des pauvres, des personnes blessées dans leur dignité, des exclus et de ceux que la société considère sans valeur, dans une mission de réconciliation et de justice.

 

  • La troisième préférence consiste à cheminer avec les jeunes, à les accompagner dans la création d’un avenir plein d’espoir.

 

  • La dernière préférence tire une sonnette d’alarme et interpelle notre vocation de garder la création comme il nous est dit dans le Livre de la Genèse et comme nous l’a indiqué le Pape François dans Laudato Si.

 

Ces quatre orientations, sont en consonance avec les priorités actuelles de l’Eglise exprimées dans le magistère ordinaire du Pape François et répondent, bien sûr, aux attentes et aux aspirations de nos peuples d’Afrique. Mais plus encore, ces pistes trouvent leur inspiration dans le ministère de Jésus. A sa suite, nous nous sentons appelés non seulement à apporter une aide directe aux personnes en détresse, mais aussi à restaurer ces personnes dans leur intégrité, à les réintégrer dans la communauté et à les réconcilier avec Dieu. Béni soit celui qui vient aider la province de l’Afrique de l’Ouest à mieux préparer pour le Seigneur un peuple ardent à faire le bien.

Avec Lasemaineafricaine.net par Père Raphaël Bazebizonza, Sj.
Communauté Saint Ignace de Brazzaville

Congo: François M’Pelé, libéré

septembre 12, 2019

Après multiples indignations, l’ancien international congolais François M’pelé a été libéré ( prison).

Incarcéré depuis 2016 à la maison d’arrêt de Pointe-Noire pour blanchiment d’argent, l’ancien international congolais et président de la FECOFOOT vient de sortir de prison. Il avait déjà fait l’objet d’une évacuation d’urgence pour des raisons de santé.

François M’pelé dit « la flèche noire » est l’un des footballeurs congolais les plus capés de l’histoire.

Âgé de 73 ans, le natif de Brazzaville François M’Pelé évolue au PSG de 1973 à 1979. Il est champion d’Afrique avec le Congo 🏆en 1972 à Yaoundé au Cameroun et inscrira un but lors de cette finale qui opposa les Diables rouges du Congo aux Aigles du Mali.


François M’pelé détient le record de buts marqués en Coupe de France avec le PSG: 28 buts.

Avec ses 95 buts, il est classé 6ème au rang des buteurs de l’histoire du Paris Saint-Germain.
François M’pelé est le premier joueur africain de l’histoire du PSG.

 

Photo de BrazzaNews.
J. S avec Brazzanews.fr

RDC-Congo: Séjour de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à Brazzaville

septembre 10, 2019

Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO séjourne depuis lundi dans la soirée à Brazzaville pour participer au 5ème Forum Investir en Afrique.

En effet, c’est dans le Centre International de Conférence de Kintele que se tiendront ces assises du 10 au 12 Septembre 2019. Plusieurs Chefs d’états et de délégation sont attendus à Brazzaville pour cet événement

La Banque Mondiale, la Banque Chinoise de Développement, le Ministère des finances de la République populaire de Chine sont les co-organisateurs de ce forum économique.

 

Photo de BrazzaNews.
Avec Brazzanews.fr

Congo: des ossements humains découverts dans la région du Pool

septembre 6, 2019

Département du Pool : Des ossements humains retrouvés dans un champs à 200m de la route nationale 1 (Missafou) . D’après les témoignages, ce corps serait celui d’un sage du village disparu pendant les derniers événements du Pool (Congo). l’identification était effective grâce aux habits du défunt.

Combien de charniers sont dans le Pool et combien de corps ne sont pas identifiés ?

Images : Rufin . K

Photo de BrazzaNews.
Photo de BrazzaNews.
Photo de BrazzaNews.
Avec Brazzanews.fr

Congo: Décès de Placide Lenga

septembre 5, 2019
Décès de Placide Lenga, ancien Premier président de la Cour Suprême, ce 5 septembre 2019, à 9h00, en Afrique du Sud.

 

Photo de BrazzaNews.
Avec Brazzanews.fr

Congo: pascal Tsaty Mabiala parle de son refus de participer au dialogue national

août 30, 2019
Par Journal de Brazza TV

Congo-Mayombe: 3 militaires emportent 400 kilos d’or dans le braquage d’un véhicule des chinois

août 26, 2019

Au Congo, même les hommes en tenue sont devenus des bandits de grand chemin et n’hésitent pas à se remarquer dans des opérations de grande envergure. Si les policiers s’illustrent dans le braquage des banques et domiciles privés, trois militaires armés jusqu’aux dents ont volé près de 400 kilos d’or aux chinois dans un braquage en pleine forêt du Mayombe.

Le véhicule avec deux chinois à bord et conduit par le chauffeur congolais, serait parti de Komono et Bambama dans la Lekoumou. Dans ces localités, on assisterait à un pillage sauvage du sous -sol par des ressortissants asiatiques au su et vu de tout le monde.

La question du million est celle de savoir qui aurait vendu la mèche ? Qui serait derrière ces militaires ? Mais certains se réjouissent de ce braquage au vu du pillage des ressources naturelles congolaises par les chinois en complicité avec certaines autorités.

Dans le Mayombe, malgré les protestations des autochtones sur l’exploitation sauvage avec des conséquences sur la biodiversité, les chinois et libanais campent toujours sur leurs positions.

Comment peut-on permettre à ces étrangers de se moquer ainsi des congolais ? La solution serait donc le braquage.

Les trois militaires auteurs du braquage des 400 kilos d’or, attendaient le véhicule des chinois juste après Masseka. Les obligeant à s’arrêter simulant un contrôle routier, ils ont opérés en toute tranquillité avant de s’évaporer dans la nature en direction de Dolisie.

Ces chinois se dirigeaient avec cet or à Pointe-Noire d’où il est exporté vers les pays d’Asie. La valeur de ce métal précieux s’accroît de plus en plus dans le monde et tout les économistes y voient le moyen le plus sûr de garder sa richesse.

Les sujets asiatiques se sont déversés au Congo en créant des sociétés fantaisistes avec permis d’opérations dans des régions où l’or est présent. Le plus souvent parrainés par un dignitaire, ces asiatiques agissent sans aucun respect environnemental et seul compte leur gain. Les cas de Kellé, Mbomo, Komono et le Mayombe en disent long.

Sacer-infos.com par Stany Franck

Congo-Diaspora: Programme des obsèques de l’Artiste Musicien Fernand MABALA, décédé le 4 Août 2019

août 25, 2019

Lundi 26 août 2019 :
*17h45 : Arrivée de la dépouille mortelle à l’aéroport international de Maya Maya ;
* 19h00 : Départ du cortège funèbre pour la Morgue Municipale de Brazzaville ;

Mardi 27 août 2019 :
* 14h00 : levée de corps à la Morgue Municipale de Brazzaville ;
* 14h30 : Départ du cortège funèbre pour le domicile familiale, sise Rue Mbochi N.11 Moungali ;
* 15h00 -18h00 : receuillement familial;
* 18h30 : Départ du cortège funèbre pour l’École de Peinture de Potopoto ;
* 18h30 jusqu’à l’Aube : Veillée culturelle pour un dernier hommage à Fernand Mabala. animée par les artistes musiciens et les sapeurs.
NB: Tous les artistes et les mélomanes de la musique congolaise y sont massivement conviés.
Mercredi 28 août 2019 :
* 10h00 : Début de la cérémonie officielle ; recueillement des officiels, des artistes, des amis et connaissances ;
* 12h00 : Célébration de la messe sur place ;
* 14h00 : Départ du cortège funèbre pour l’inhumation au CIMETIÈRE MA CAMPAGNE VIP ;
*16h30 : Fin de programme officiel.

LE COMITÉ DES OBSÈQUES

 

Photo de BrazzaNews.
Avec Brazzanews.fr

Congo/ Pointe-Noire : un blanc se fait voler 10 millions par 3 filles invitées et payées pour un trio

août 21, 2019

 

La souffrance imposée aux congolais par leurs dirigeants est entrain d’avoir un impact négatif sur leur comportement. Tout les moyens valent désormais au Congo pour survivre, à l’instar de ces trois filles, à peine âgées d’une vingtaine d’années dans la prostitution occasionnelle. Invitées à participer à un trio par un blanc sexagénaire en séjour d’affaires à Pointe-Noire, elles n’ont pas hésité à emporter la sacoche du dernier contenant 10 millions de Cfa.

L’obsession de profiter des filles noires afin de réaliser ses fantasmes sexuels, a joué un sale tour à un sujet blanc, en séjour dans la capitale économique congolaise.

A peine atterri à Pointe-Noire, où il était invité par des partenaires locaux dans le cadre des affaires, un sexagénaire occidental a demandé à ces derniers de lui trouver trois filles africaines fraîches pour une nuit endiablée.

C’est d’ailleurs l’un d’eux, au nom de Constant, aujourd’hui en détention qui a négocié avec les filles. Bien qu’il affirme ne pas les connaître du tout, la police ne croit pas en sa version et soupçonne une complicité et un coup bien monté.

Après le désir du blanc, c’est à Constant P que les autres ont confié la mission de dénicher trois petites filles ayant encore les seins debout. Constant, affirme s’être rendu dans le quartier KM4 négocier avec les filles qu’il croisait souvent dans un VIP.

Le marché aurait été conclu à 100000 frs la nuit. Le blanc profiterait alors d’un trio avec ces filles dont la plus âgée a 21 ans. C’est à bord de sa Rav4 grise, que Constant P les aurait conduit dans un hôtel de la ville où logeait leur partenaire blanc.

Le blanc affirme avoir bu assez d’alcool avant la partie de sexe avec les trois filles, et c’est un peu vers 3 heures du matin qu’il s’est rendu compte du malheur qui lui était arrivé. Les trois petites filles avaient disparu emportant sa sacoche, son téléphone et son ordinateur portatif.

Un butin de 10 millions de cfa que la police tente de retrouver avec la promesse d’une récompense juteuse. L’un des policiers chargé de l’enquête a affirmé en privé être fière de l’agissement de ses trois filles. «  Ces vieux blancs viennent ici en Afrique abuser de la pauvreté des filles pour leurs fantasmes sexuels » aurait-il confié.

A en croire certaines langues entre les corps habillés, le but est de retrouver les filles afin de recevoir d’elles directement quelque chose et non faire plaisir au blanc qui aurait lui-même chercher son malheur.

La gérante du VIP où ces filles passaient leur soirée, soutient qu’elles ne seraient plus à Pointe-Noire, mais dans le Grand Niari ou Brazzaville. Le blanc lui, serait dans tous ses états.

Sacer-infos.com par Satny Franck