Posts Tagged ‘Céline Dion’

Canada/Céline Dion : bientôt maman d’un 4e enfant ?

février 22, 2020
© Berzane Nasser/ABACA
Céline Dion pourrait-elle bientôt devenir maman pour la quatrième fois ? C’est en tout cas ce qu’il se murmure. Selon la biographe Elisabeth Reynaud sur le plateau de l’émission TPMP People, la chanteuse qui vient de perdre sa mère souhaiterait désormais adopter un enfant pour agrandir sa petite famille.Une maman en or

Déjà maman célibataire de trois garçons – René-Charles, Eddy et Nelson – Céline Dion n’a jamais caché que sa famille était sa priorité absolue dans la vie et qu’elle était prête à de nombreux sacrifices pour le bonheur de ses fils. Il n’est donc pas très étonnant qu’elle veuille agrandir sa famille, d’autant que René-Charles est aujourd’hui âgé de 19 ans et en couple. Le jeune homme pourrait donc bientôt prendre son envol.

« Il ne faut pas oublier qu’elle a perdu tous les gens qu’elle adorait : sa petite nièce, son père, sa mère, son frère… Mais il lui reste son trésor sur terre, ses trois fils », a continué la biographe qui a avoué ne pas savoir dans quel pays Céline Dion envisageait d’adopter.

Il faudra donc patienter pour en savoir plus, mais le projet serait bel et bien très sérieux.

Avec Elle par Elise Petter

Canada-Québec: Maman Dion est décédée à 92 ans

janvier 18, 2020

Thérèse Dion, mieux connue sous le nom de maman Dion, s’est éteinte à l’âge de 92 ans, dans la nuit de jeudi à vendredi, entourée de sa famille. Elle avait souffert de nombreux problèmes de santé au cours des derniers mois.

Elle était la mère de 14 enfants, dont deux ont fait carrière dans la chanson : Claudette Dion et sa plus jeune fille, la célèbre Céline Dion. Personnalité publique et animatrice de télévision, cette femme généreuse avait su se tailler une place de choix dans le cœur des Québécois et des Québécoises.

Née Thérèse Tanguay le 20 mars 1927, c’est dans les années 1940, alors qu’elle résidait à La Tuque avec ses parents, qu’elle a fait la connaissance d’Adhémar Dion. Le couple est tombé amoureux et s’est marié, mais a vécu quelques années difficiles, puisque Adhémar insistait sur le fait qu’il ne souhaitait pas avoir d’enfants. Il a finalement changé d’idée, et le couple en a eu 14.

La famille s’est installée à Charlemagne, dans Lanaudière, dans les années 1950. Sans surprise, la musique a occupé une place de choix chez les Dion. Thérèse Dion jouait du violon, et Adhémar, de l’accordéon. Et tout le monde chantait, bien entendu.

Thérèse Dion a d’ailleurs joué un rôle important dans la carrière de Céline. Aidée par son fils Jacques, Thérèse Dion a composé Ce n’était qu’un rêve, la chanson qui allait devenir le premier succès de la diva de Charlemagne, alors âgée de 12 ans.

L’enregistrement sur cassette avait été envoyé à René Angélil, qui est alors devenu l’imprésario de Céline Dion, puis son mari et le père de ses trois enfants, René-Charles, Eddy et Nelson.

Thérèse Tanguay Dion et Céline Dion souriant devant un écran noir.

Thérèse Tanguay Dion en compagnie de sa fille, la chanteuse Céline Dion.

Photo : Instagram / celinedion

Céline Dion va d’ailleurs toujours donner son concert vendredi soir à Miami, au programme de sa tournée internationale Courage. Sur Twitter, la chanteuse a écrit un hommage à sa mère. Maman, nous t’aimons tellement… Nous te dédions le spectacle de ce soir et je chanterai pour toi avec tout mon cœur.

Le spectacle commencera comme prévu à 19 h 30.

 

Alors que le succès de Céline Dion était assuré, Thérèse Dion s’est lancée dans la commercialisation, en1990, des pâtés Maman Dion, inspirés du plat favori d’Adhémar. Ce nouveau produit lui a valu une invitation sur le plateau du Point J, émission animée par Julie Snyder, ce qui l’a ensuite menée vers une nouvelle carrière à la télévision.

C’est ainsi qu’en compagnie d’Éric Salvail, elle a coanimé l’émission culinaire Maman Dion pendant deux saisons, de 1999 à 2001. Puis, pendant deux autres années, c’est à la barre du Brunch de maman Dion qu’on a pu la voir accueillir, chaque émission, une personnalité avec qui elle concoctait des recettes.

En 2005, Thérèse Dion avait créé sa propre fondation au profit de l’éducation des enfants défavorisés, la Fondation maman Dion.

Mes parents m’ont élevée comme ça, aider les gens moins chanceux dans la vie. Quand je suis retournée sur le marché du travail, je prenais aussi des sous pour acheter des provisions pour les pauvres, avait-elle raconté à La Presse canadienne en 2009.

En 2015, le gouverneur général du Canada de l’époque, David Johnston, lui a remis la Médaille du service méritoire, division civile, reconnaissant son œuvre au sein de la fondation.

Le 5 mai 2019, elle a reçu la médaille de l’Assemblée nationale des mains de Marguerite Blais.

Une femme forte

Thérèse Dion a toujours eu la volonté d’être aux commandes de sa vie, d’après l’auteur Georges-Hébert Germain, qui avait écrit sa biographie, La vie est un beau voyage, parue en 2006. Elle est née avec cette énergie, cette intelligence, cette force, avait-il dit à l’époque, en entrevue avec Christiane Charrette.

Lors de cette entrevue, Thérèse Dion, qui approchait alors les 80 ans, avait dit qu’elle n’arrivait pas à ralentir le rythme, malgré l’âge. J’essaie, mais je ne suis pas capable, avait-elle affirmé. Quand tu veux garder ta tête, tu travailles avec. Avec humour, elle avait illustré de quelle manière elle était toujours prête à partir. Il y a des fois, je pars tellement vite que les deux chaussures restent là, pis j’pars, pieds nus, avait-elle dit en riant.

Elle avait aussi expliqué d’où venait son besoin de dégager une aura de femme forte. Chez nous, il ne fallait pas pleurer pour rien. Il fallait travailler là-dessus. […] Quand je pleure, c’est dans la salle de bain ou bien dans ma chambre. Je ne veux pas montrer mes faiblesses devant les autres, devant mes enfants surtout. Pour montrer l’exemple.

Julie Snyder, productrice de l’émission Maman Dion et amie de Céline Dion, a rendu hommage à Thérèse Dion, sur les ondes de RDI.

C’est une femme qui, malgré sa famille modeste, avait quand même de l’envergure, une vision et une ambition que peu de Québécoises et de Québécois ont eues. Elle a eu la vision de voir sa fille réussir aussi bien que les grands de ce monde. Elle a été la première manager de Céline Dion, et ça, René Angélil le reconnaissait lui-même.

Julie Snyder, animatrice et productrice de télévision
Avec les informations de La Presse canadienne

Céline Dion, 46e femme la plus riche des États-Unis

juillet 18, 2018

Céline Dion, au lancement de sa ligne de... (Renaud Philippe, archives The New York Times)

Céline Dion, au lancement de sa ligne de sacs à main, à Montréal, en août 2017.

Renaud Philippe, archives The New York Times

La chanteuse québécoise Céline Dion figure à la 46e place du palmarès 2018 des femmes autodidactes les plus riches des États-Unis dressé par le magazine Forbes.

La fortune de Céline Dion est évaluée à 430 millions de dollars US, ce qui équivaut à un peu plus de 565,1 millions de dollars CAD. Elle est sur un pied d’égalité au classement avec une femme d’affaires du domaine du design intérieur de la Californie, Adi Tatarko.

La liste est dominée par une femme d’affaires du Wisconsin, Diane Hendricks, qui possède 4,9 milliards US. L’éditrice et animatrice de télévision californienne Oprah Winfrey est au 6e rang en vertu d’une fortune évaluée à 3,1 milliards US.

La chanteuse Madonna est en 36e position avec ses quelque 590 millions US. Barbra Streisand est en 48e place avec 400 millions US devant Beyoncé Knowles, 53e, avec 355 millions US et Taylor Swift, en 60e place avec 320 millions US.

Céline Dion est considérée dans ce palmarès comme étant une résidante du Nevada.

La Presse Canadienne

Pepe Munoz s’exprime enfin sur les rumeurs de couple avec Céline Dion

janvier 3, 2018

« Céline ne triche pas »

Son première voca­tion était la danse. Il pour­suit dans l’illus­tra­tion et expose son travail à la Gale­rie Sébas­tien Adrien, à Paris, à partir du 22 janvier. Deux métiers de gestes, plus que de paroles. Insé­pa­rable de Céline Dion, qu’il a accom­pa­gnée sur scène, en France, l’été dernier, Pepe Munoz répond aux rumeurs d’idylle qui ne leur ont pas échappé, en exclu­si­vité pour Gala…

« Un rêve absolu ». Ce sont les mots choi­sis par Pepe Munoz pour évoquer sa colla­bo­ra­tion avec Céline Dion, enta­mée peu avant les concerts français de la diva québé­coise l’été dernier. « Quand l’équipe de Céline m’a proposé de l’ac­com­pa­gner sur scène, j’avais déjà quitté Las Vegas et la troupe du Cirque du Soleil, j’étais déjà un « jeune retraité ». Mais je ne pouvais pas lais­ser passer cette oppor­tu­nité », se remé­more l’Es­pa­gnol de 32 ans. Bien inspiré. Leur danse sensuelle sur Le Ballet, morceau de Jean-Jacques Gold­man, fut le point d’orgue de chacun des shows de la chan­teuse.

Une choré­gra­phie répé­tée dans la plus grande décon­trac­tion, selon Pepe. « Dès lors que nous avons commencé à colla­bo­rer pour ses concerts, j’ai oublié que je travaillais. Tout était facile, comme à la maison. Céline vous intègre comme un membre de sa famille », assure-t-il. Préci­sant : « Céline est une femme d’une grande trans­pa­rence. Elle ne triche pas. Elle est telle que vous la voyez : gentille, tendre, géné­reuse. »

Insé­pa­rable sur scène, le duo le fut aussi dans les rues de Paris, tout l’été. S’as­seyant un jour au front row d’un défilé, s’oc­troyant quelques virées shop­ping, déjeu­nant ou dînant encore, ici et là… Parmi leurs sujets de discus­sion : la recon­ver­sion de Pepe dans l’illus­tra­tion de mode. « Dès lors qu’elle a appris que je dessi­nais, Céline n’a eu de cesse de m’en­cou­ra­ger et de m’ai­der à faire connaître mon travail », confie l’ar­tiste, exposé entre les murs la Gale­rie Sébas­tien Adrien, à Paris, du 22 janvier au 3 mars prochains.

Leurs retrou­vailles dans les coulisses du spec­tacle Zuma­nity, à Las Vegas, en novembre dernier, a conforté certains dans le fantasme d’une idylle nouée à Paris.

Réponse, plutôt ramas­sée, de Pepe : « Ces rumeurs nous ont beau­coup amusés. Et nous conti­nuons à en rire ! »

«  Je peux comp­ter sur elle, quand je ressens le besoin de parler, et je reste tout autant à son écoute », pour­suit-il…

Gala.fr par Thomas Durand

 

Céline Dion: Sexy en soutien-gorge et robe brodée, au bras de Pepe Munoz

août 3, 2017

Céline Dion et son danseur Pepe Munoz sortent de l'hôtel Ritz à Paris, le 1er août 2017. La chanteuse a déposé Pepe en bas de l'avenue George V avant de rentrer à son hôtel.

Céline Dion et son danseur Pepe Munoz sortent de l’hôtel Ritz à Paris, le 1er août 2017. La chanteuse a déposé Pepe en bas de l’avenue George V avant de rentrer à son hôtel.
Céline Dion et son danseur Pepe Munoz sont allés faire du shopping à la boutique Schiaparelli à Paris, avant de se rendre à l'hôtel Ritz. Le 1er août 2017Céline Dion et son danseur Pepe Munoz sortent de l'hôtel Ritz à Paris, le 1er août 2017. La chanteuse a déposé Pepe en bas de l'avenue George V avant de rentrer à son hôtel.
La chanteuse et son danseur ont de nouveau réapparu devant les photographes.

En pleine tournée européenne, Céline Dion profite toujours de son temps libre pour passer des moments décontractés à Paris. Mardi 1er août, c’est dans le quartier très chic de la place Vendôme que la vedette de 49 ans a réapparu devant les caméras, sexy et radieuse dans une longue robe qui laissait entrevoir son soutien-gorge blanc.

Les cheveux relevés au-dessus de la tête et le regard protégé derrière ses lunettes de soleil, la chanteuse québécoise n’était pas seule puisqu’elle était accompagnée de celui qu’elle ne quitte plus d’une semelle depuis plusieurs semaines, son danseur Pepe Munoz. Complice, l’inséparable binôme a été vu à la sortie de l’hôtel Ritz, où l’interprète de Beauty & The Beast a été abordée par des fans. Avenante et toujours aussi disponible pour ses admirateurs, Céline Dion a volontiers pris quelques secondes pour discuter et prendre des photos avec eux.

Avant cela, Céline Dion et Pepe Munoz s’étaient rendus à la boutique Schiaparelli, située sur la place en face de l’hôtel, pour faire quelques emplettes. En parfait gentleman, le chorégraphe de 32 ans n’était jamais loin de la star canadienne, toujours prêt à l’escorter. Fin juillet, il s’était confié sur sa relation privilégiée avec Céline Dion pour le magazine Vogue, détaillant leur rencontre survenue il y a tout juste un mois et leur coup de coeur réciproque.

Ce mercredi 2 août, Céline Dion poursuivra le fil de sa tournée européenne à Leeds, avant de faire escale à Birmingham (3 août) et de boucler cette série de concerts à Glasgow le 5 août. Elle reprendra sa résidence à Las Vegas le 19 septembre après plusieurs semaines de vacances méritées. Pepe Munoz sera-t-il de la partie ? Il y a fort à parier que oui !

Purepeople.com

Céline Dion : A 49 ans, elle pose presque nue pour Vogue !

juillet 4, 2017

 Céline Dion pose dénudée pour Vogue. Juillet 2017

La star se fait plaisir et ne se prive plus de rien…

Depuis deux bonnes années, Céline Dion a totalement changé sa manière de communiquer, affichant un plaisir non dissimulé à faire ce qu’elle a envie de faire et, par dessus tout, ce qui l’amuse. La star de 49 ans, à la popularité retrouvée, le prouve brillamment en posant dénudée pour Vogue !

Jamais on n’aurait pu imaginer qu’un jour le pointu magazine Vogue, bible des modeuses, s’intéresse à Céline Dion et encore moins qu’il pourrait la prendre en photo en tenue d’Eve. Et pourtant ! Sur le compte Instagram de la publication, on a pu découvrir un cliché de la chanteuse, dénudée, sa tenue posée sur le dossier de sa chaise. L’interprète de Encore un soir a accepté de dévoiler les coulisses de son séjour parisien, à l’occasion de sa tournée estivale, et elle a évoqué son nouveau look, élaboré par son styliste Law Roach, qui fait parfois pour elle des choix trop audacieux… Céline Dion a aussi parlé plus généralement du rapport qu’elle entretient aux vêtements et à la mode, surtout vis-à-vis de son métier.

La chanteuse, qui sur scène à Las Vegas porte par exemple des robes haute couture de chez Armani Privé, Schiaparelli, Giambattista Valli ou Versace, a ainsi expliqué avoir besoin que les créateurs fassent des ajustements à ses tenues pour qu’elle puisse bouger à sa guise et faire de rapides changements entre deux chansons. « On doit rendre la haute couture industrielle« , explique-t-elle. Céline Dion, bien qu’enthousiaste à l’idée de porter des créations excentriques ou décalées, aime aussi le luxe simple. Ainsi, elle possède de longue date une robe noire de chez Dior, à l’époque où la maison était dirigée par John Galliano, qu’elle affectionne particulièrement, au point de l’avoir portée pour les funérailles de son mari René Angélil.

Céline Dion, que l’on a repérée à deux défilés parisiens, est attendue sur scène ce 4 juillet à Paris.

Purepeople.com par Thomas Montet

Le 04 Juillet 2017 – 14h24

Céline Dion explique pourquoi elle dort chaque nuit avec ses jumeaux de 6 ans

avril 22, 2017

Céline Dion explique pourquoi elle dort chaque nuit avec ses jumeaux de 6 ans

 

Depuis la mort de son mari René Angelil, le 14 janvier 2016, Céline Dion, qui n’a connu qu’un seul homme – lui – dans sa vie, a perdu la moitié d’elle-même. Un vide que la chanteuse a le plus grand mal à combler, d’autant que son époux est aussi le père de ses trois enfants, René-Charles, mais aussi ses jumeaux Eddy et Nelson évidemment très éprouvés par le décès de leur papa. Aussi, la chanteuse a-t-elle choisi, contrairement aux recommandations de nombre de pédiatres, de pratiquer chaque nuit le « co-dodo » avec ses petites têtes brunes de 6 ans. « Quand je prends mes enfants dans mes bras, c’est pour lui et avec lui », expliquait récemment la chanteuse québécoise.

Céline Dion est allée plus loin dans une interview accordée au journal britannique Bizzarre. Expliquant les difficultés rencontrée au quotidien avec ses fils, elle y détaille : « Je m’organise pour ne pas me sentir seule. Je me suis acheté un grand, grand, grand lit et j’y dors avec mes jumeaux. Ils me réconfortent beaucoup. J’ai besoin d’eux, j’ai besoin de les avoir près de moi. Et au moment où ils me diront qu’ils veulent avoir leur propre chambre, leur chambre sera prête ». Pour ne pas que les petits garçons oublient leur père,

Céline Dion a également créé un petit cérémonial quotidien. « On lui fait un bisou tous les soirs. Nous avons un petit rituel où nous souhai­tons bonne nuit à une petite photo de lui. Ensuite, les enfants lui parlent. Et ils lui écrivent des petits mots, les accrochent à des ballons et on les envoie dans le ciel ». 

Femmeactuelle.fr

Céline Dion perd son plus proche collaborateur, celui qui avait remplacé René

avril 9, 2017

Céline Dion et Aldo Giampolo à la sortie de son hôtel Royal Monceau, à Paris le 18 juin 2016. Céline Dion quitte son hôtel à Paris accompagnée de son nouveau manager Aldo Giampaolo le 21 juin 2016.Aldo Giampolo accompagne Céline Dion à la sortie de son hôtel Royal Monceau à Paris le 18 juin 2016.
Son manager Aldo Giampaolo démissionne, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Il avait repris les rênes lorsque René Angelil n’en avait plus la force. Très proche du mari de Céline Dion, véritable ami de confiance, Aldo Giampaolo était devenu le nouveau manager de la superstar québécoise de 49 ans en 2014. Malheureusement, leur collaboration connaît son clap de fin.

Céline Dion a communiqué la nouvelle par voie officielle comme le rapporte Le Journal de Montréal. Aldo Giampaolo abandonne ses fonctions pour des raisons « personnelles et familiales » a commenté la chanteuse, tout en saluant tout ce qu’il a fait pour sa carrière. « Je lui souhaite tout le meilleur pour ses projets futurs« , a-t-elle déclaré.

Joint par Le Journal de Montréal, Aldo Giampaolo, 72 ans, a confié avoir mûrement réfléchi avant de prendre cette décision. « J’y pensais depuis quelque temps. J’ai deux jeunes enfants de 3 et 7 ans. Pour moi, c’est important de passer du bon temps avec eux, de m’occuper d’eux, d’aller les chercher à l’école, etc.« , a-t-il justifié depuis Las Vegas. Le rythme effréné de travail qu’implique la carrière d’une diva telle que Céline Dion a ainsi eu raison de son dévouement. En plus d’avoir enchaîné les spectacles à Las Vegas, la chanteuse a sorti un album francophone, Encore un soir, à la mémoire de son défunt mari et ex-manager René Angélil, certifié disque de diamant et deuxième meilleure vente d’albums en France. Céline Dion a également lancé tout récemment sa collection de sacs à main et sera en tournée dans l’Hexagone cet été.

« C’était difficile. Ça prend un peu de temps à réaliser. J’aurais aimé rester avec elle tout le temps, mais c’était impossible« , avoue Aldo Giampaolo. « J’avais un choix : rester avec ma famille ou les laisser de côté. Parce que Céline, c’est l’artiste la plus en demande au monde. Elle a deux carrières : en français et en anglais. Il faut s’en occuper. Il faut être capable de livrer la marchandise de façon constante« , a-t-il ajouté. Un choix que la chanteuse comprend parfaitement, étant elle-même maman de trois enfants, René Charles (16 ans), Eddy et Nelson (6 ans).

Purepeople.com par Olivia Maunoury

Céline Dion a 49 ans: Elle partage des clichés intimes de René avec ses enfants

mars 30, 2017

La famille avant tout

Céline Dion fête aujourd’hui ses 49 ans. À cette occa­sion, la chan­teuse a partagé quelques photos de sa vie de famille, avec ses enfants – et surtout avec René Angé­lil, son défunt mari.

Pas un jour sans qu’elle ne pense à lui. Depuis que René Angé­lil est décédé d’un cancer, Céline Dion honore sa mémoire autant qu’elle le peut. Ce jeudi 30 mars, alors qu’elle fête ses 49 ans, la chan­teur ressent plus fort encore le manque de son mari. Alors elle a partagé, sur ses réseaux sociaux, des photos de lui – et de leurs enfants, René-Charles, Nelson et Eddy. De cette façon, Céline Dion est encore en famille, même s’il ne s’agit que de quelques clichés : ils repré­sentent pour la plupart des moments intimes, vécus loin des fans et de la folie des projec­teurs, de la scène et des studios d’enre­gis­tre­ment.

Photo de Céline Dion.

À travers ces photos, la chan­teuse retrace ses diffé­rentes fêtes d’anni­ver­saire vécues aux côtes de René Angé­lil, de leurs enfants, et de sa propre mère, Thérèse Tanguay, qui vient par ailleurs de fêter ses 90 ans. On y voit l’évolu­tion stylis­tique de Céline Dion, bien sûr, mais surtout l’amour de cette famille soudée, y compris face aux plus terribles épreuves. Aujourd’hui, plus d’un an après la mort de son époux, l’inter­prète de S’il suffi­sait d’aimer assure être désor­mais « plus forte », « une vraie chef de famille » : à en croire ces clichés, elle l’a toujours été.

 

Photo de Céline Dion.

Gala.fr par # Saeptem# Saeptem

Céline Dion : la mort de René l’a rendue « plus forte »« Je me sens comme une vraie chef de famille »

février 23, 2017

 

Céline Dion : la mort de René l’a rendue « plus forte »

 

L’an­née 2016 n’a pas été facile à gérer pour Céline Dion qui a dû faire face à la mort de son époux, René Angé­lil mais aussi celle de son frère. Plus d’un an après leur dispa­ri­tion, la chan­teuse se confie sur son nouveau quoti­dien.

 

Le 14 janvier dernier, René Angé­lil fermait les yeux pour la dernière fois lais­sant derrière lui une famille attris­tée. Quelques mois après sa dispa­ri­tion, Céline Dion est remon­tée sur scène, comme pour faire face à sa tris­tesse. Déter­mi­née à se recons­truire, pour elle, mais aussi pour ses enfants René-Charles et ses jumeaux Eddy et Nelson, l’in­ter­prète de My Heart Will GoOn a repris le cours de sa vie, entre la promo­tion de son nouvel album et les concerts à Las Vegas. Une façon pour elle de rele­ver la tête après une année 2016 bien diffi­cile. Comme en témoignent ses récentes décla­ra­tions au micro d’Enter­tain­ment Tonight, la chan­teuse semble retrou­ver le sourire, malgré l’ab­sence de sa moitié : « Il m’a donné sa force, je me sens plus forte (…) Je défends mes enfants et je me sens comme une vraie chef de famille », a-t-elle expliqué.

Afin de tour­ner la page, Céline Dion s’est plon­gée dans le travail. Et l’an­née 2017 risque d’être char­gée pour elle, qui réalise une nouvelle tour­née à l’in­ter­na­tio­nale – elle sera d’ailleurs à Paris en juillet prochain – et qui se lance dans la créa­tion d’une collec­tion de sacs à mains qu’elle a créée avec la marque auto­mo­bile Bugatti. Son nouveau projet sera offi­ciel­le­ment présenté au grand public en avril prochain

Gala.fr par Marine MadelmondMarine Madelmond