Posts Tagged ‘Joie’

Robes longues pour votre silhouette

juin 17, 2019

Ro3Rb2

De belles robes longues conçues pour vous

Donnant joie aux instants de vos rendez-vous

Avec des motifs floraux qui chantent et dansent

Sur la poitrine et le dos avec des bras en transe

 

Par Bernard NKOUNKOU avec http://www.Bonprix.fr

La joie peut aussi vous briser le coeur

mars 3, 2016

Les heureux événements peuvent aussi provoquer une maladie cardiaque, le syndrome du « cœur brisé », classiquement dû à un choc émotionnel intense, comme une rupture ou la mort d’un être cher. Des chercheurs suisses ont baptisé cette variante syndrome du cœur heureux.

Les chercheurs zurichois, dont l’étude paraît dans le journal de la société européenne de cardiologie, The European Heart Journal, ont analysé les données concernant 485 patients de plusieurs pays diagnostiqués avec ce syndrome du « cœur brisé » (cardiomyopathie de stress), appelé aussi « takotsubo », survenu après un choc émotionnel et constaté que certains d’entre eux l’avaient, en fait, développé après un événement heureux ou joyeux.

Ces 485 cas d’origine émotionnelle établie ont été sélectionnés parmi 1750 comme cas du syndrome takotsubo (TTS) pouvant être mortel. Pour les autres patients, l’événement déclencheur était physique ou bien physique et émotionnel combiné, ou non identifié.

« Nous avons montré que les déclencheurs de TTS peuvent être plus variés qu’on ne le pensait (…). La maladie peut être précédée par des émotions positives aussi », commente Jelena Ghadri, de l’Hôpital universitaire de Zurich, cosignataire de l’étude.

Selon elle, les « cliniciens doivent être conscients » que « les patients qui arrivent dans le service d’urgence avec des signes de crise cardiaque, comme des douleurs thoraciques et une dyspnée (difficulté respiratoire), mais après une émotion ou un événement heureux, peuvent aussi souffrir de TTS, tout autant qu’un patient se présentant après un événement émotionnel négatif ».

Chez 4% des patients
Le syndrome du cœur brisé, le takotsubo (ou tako-tsubo signifiant « piège à poulpe »), qui a été repéré pour la première fois au Japon dans les années 1990, touche surtout les femmes après la ménopause. Dans la forme classique le ventricule gauche (cavité cardiaque) prend une forme d’amphore, ressemblant à un piège à poulpe.

D’après l’étude, chez 20 patients (4%), ce syndrome a été déclenché par un heureux ou joyeux événement : fête d’anniversaire, mariage d’un fils, la victoire de son équipe favorite de rugby ou encore naissance pour un grand-parent d’un petit-fils.

La majorité des 465 cas (96%) sont survenus après un événement triste ou stressant comme la mort d’une épouse, d’un enfant ou d’un parent, un accident, des conflits personnels ou dans un cas, après qu’un obèse s’est retrouvé coincé dans sa baignoire.

Majorité de femmes âgées
Environ 95% des patients sont des femmes dans le groupe « cœur brisés » ou celui du « cœur heureux », avec respectivement un âge de 65 ans en moyenne et de 71 ans, confirmant que la majorité des TTS surviennent après la ménopause.

Pour Christian Templin, cardiologue à l’Hôpital universitaire de Zurich et principal auteur de ce travail, d’autres recherches sont nécessaires pour comprendre les mécanismes exacts qui sous-tendent les deux variantes du coeur « brisé » et « heureux ».

Dans l’étude, aucun décès n’a été enregistré à l’hôpital parmi les « cœurs heureux » contre 1% (5/465) parmi les « cœurs brisés ».

Romandie.com

Au bord de la Loire

février 13, 2016

 

 

Emmène-moi sans tabou au bord de la Loire

A la Saint Valentin de notre grand terroir

Regarde-moi dans mes yeux qui brillent

Je te filerai un baiser écrémé et vermeil

 

Sur la terrasse de ce beau restaurant

Tous les deux assis goûtant au vent

Du bruit des oiseaux qui passent

Dans la joie de notre amour de jeunesse

 

Je lèverai pour toi le verre de l’amour

Avec raison et sans le moindre détour

Quand mes doigts au contact de ton bras

Caresseront tes douces parties jusqu’en bas.

 

Bernard NKOUNKOU

 

Viendras-tu à la Saint-Valentin?

février 3, 2016

 

souriresaintvalentin

 

Viendras-tu rire avec moi à la Saint-Valentin

Puis tu goûteras à satiété au bon festin

Dans la joie de mon beau corps au lit

Aux éclats de rire gloussant sur le toit

Le doux parfum de ma rose trémière

Arrosera de sa flagrance pionnière

Ma chevelure en chute sur mon dos

Tombant en cascade et en flots

Tes yeux sur ma belle poitrine

Surferont sur cette bonne vitrine

Avant d’échouer dans le vaste océan

Où pris de plaisir tu te noieras en rampant

Au seuil de ma bouche au contact de mes lèvres

Tu brouteras mon herbe grasse comme une chèvre

Qui bêlera de fantasmes en murmurant de joie

Par des gémissements qui perceront le toit

Bernard NKOUNKOU

Dans la joie du regard affamé

septembre 19, 2014

 

Mon regard affamé dans la nuit

Cherche ton omelette garnie

Assaisonnée de douces épices

Dans la joie prête d’un bon service

 

Quand ma main frêle, aborde ton corps

Sous la robe transparente de ta mine d’or

Je sens et capte les soupirs de ton désir

Qui te font frémir sur l’arcade de ton sourire

 

Dans la beauté arrosée d’un plaisir au vin

Tu m’offres ta chère amande au goût divin

Que je délecte avec un délicieux appétit

Sous les chaudes caresses de notre bon lit

 

Bernard NKOUNKOU

Petits câlins légers d’une feuille de l’automne

novembre 7, 2011

Je marche à contre-courant
du vent
et
la feuille rouge de l’automne
me passe entre les jambes
Quand je me retourne
ses cuisses sont en l’air
embrassant déjà bien vite
une autre feuille jaune
sur la pointe ciselée
des nervures dentelées
s’envolant dans le plaisir du tourbillon
pour savourer un amour passager
plein de petits câlins légers.

Bernard NKOUNKOU

Ma belle sur la plage

juillet 7, 2011

Je te vois encore sur la plage
comme un poisson sans pieds qui nage
avec tes hanches de nageoires de ton age.

Quand le feu de ton corps éteint les eaux
tes belles jambes dorées langues des flots
lèchent les vagues dans la joie du manchot.

Mon regard de vacances sur tes ailerons
accroché comme sur les canons de la jument
me donne la grande patience du forgeron.

Bernard NKOUNKOU

Le parfum floral du mariage

juillet 2, 2011

Blanches sont les fleurs du mariage
à la main couleur de robe sage
triomphant dans le vert paysage

Main dans la main dans le jardin
après le « oui » solennel du destin
nous étions heureux comme deux lapins

Dans le feu du bonheur et la joie
de la fête le parfum du mariage sur le toit
s’exhalait et se reposait jusque dans la demeure des rois.

Bernard NKOUNKOU

Instant de joie du voyageur

juin 4, 2011

Le corbeau chantait sur le wagon
Oubliant le conducteur en prison
Son plumage dansait sur les rails
Dans un bel assemblage d’attirail

Arrivé à la belle gare de Nice
La locomotive glissait en lisse
Dans la grande joie des voyageurs
Attendant leur tour de bonheur

Quand chacun montait à l’intérieur
Dans la beauté du train extérieur
Le confort insolent des sièges
Était dans la douceur du liège

Chacun goûtait sa part de joie
Dans ce beau petit voyage de roi
Emporté sur les ailes du train
Pour s’offrir au plaisir du pain.

Bernard NKOUNKOU

Expression de joie festive

février 15, 2011

La joie festive expression de joie
Au sourire glamour scintillant de jais
Dans une esquisse de dentition blanche
Au grand sommet de la Maison blanche
Les doigts fins entrelacés en l’air
Au contact de la paume en chair
Fusaient d’ample délectation
Au parfum d’ultime attention
Avec des pas d’une belle envolée de danse
Bonheur savouré au rythme de la cadence

Bernard NKOUNKOU